I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Institutionnels & Entreprises ou pour Intermédiaires financiers?

Biotech
Novembre 2017

La biotechnologie : combattre la maladie par la médecine de précision

Les entreprises de biotechnologie développent des médicaments visant à combattre les maladies de façon de plus en plus précise.

Une nouvelle génération de médicaments est à nos portes. Ces médicaments permettront de soigner, voire guérir complètement des maladies qui sont encore chroniques ou mortelles aujourd’hui. Ces dernières années, le monde de la médecine a eu un avant-goût de ce qui se prépare. Un excellent exemple en est la capacité d’un certain traitement à guérir l’hépatite C en quelques mois. Il y a cinq ans encore, cette maladie était une infection virale incurable pouvant avoir des complications graves ou même fatales.

L'avènement de nouveaux médicaments est imminent.

Les progrès enregistrés dans l’analyse génétique, par exemple, ouvrent la voie à des thérapies de grande précision en oncologie. Les cellules de notre corps mutent régulièrement. Dans la plupart des cas, elles ne transmettent pas ces mutations à leur descendance ou elles meurent. Ces modifications sont temporaires. Certaines mutations sont transmises malgré tout et provoquent différentes formes de cancer. Un nouveau médicament a été développé dans le but d’empêcher les mutations cellulaires dans le cas spécifique des mutations cancérigènes de la TRK (tropomyosin receptor kinase). Son approbation marquera un pas en avant important dans la thérapie basée sur les caractéristiques génétiques du patient ou de la tumeur elle-même, que la maladie apparaisse dans les poumons, les seins ou ailleurs dans le corps. La biotechnologie est au cœur du développement de nouveaux médicaments. «Ce n’est pas un hasard si les deux médicaments dont nous venons de parler ont été développés par des entreprises de biotechnologie», explique Marie-Laure Schaufelberger, spécialiste produit. «Ce secteur constitue le noyau du développement de nouveaux médicaments.»

Il est certain que les entreprises de biotechnologie suscitent un grand intérêt. Mais comment mesurer les risques potentiels pour les investisseurs?

Les entreprises de biotechnologie attirent de plus en plus l’attention, mais les investisseurs qui souhaitent profiter des opportunités de ce secteur doivent se montrer sélectifs. Il est extrêmement risqué d’acheter une seule entreprise ou un petit nombre d’entreprises possédant un médicament prometteur en cours de développement. Il faut une grande expertise pour investir dans ce domaine.
Sur 10 000 nouvelles découvertes de médicaments en développement, une seule finira par arriver sur le marché. Même lorsqu’un médicament arrive au stade des essais cliniques, il reste 4 chances sur 5 qu’il ne soit pas commercialisé en raison d’effets secondaires ou parce que son efficacité n’est pas suffisamment démontrée. Certains médicaments peuvent rencontrer le succès et générer un chiffre d’affaires élevé pendant des années. Cependant, l’augmentation du nombre de nouveaux médicaments est sous pression. Le nombre de médicaments biotechnologiques approuvés par la FDAa plus que doublé entre 2010 et 2015 pour s’établir à 452. En 2016 par contre, seuls 22 nouveaux médicaments biotechnologiques sont arrivés sur le marché. La barre est placée toujours plus haut, même si les entreprises qui parviennent à commercialiser un nouveau produit ont un avenir radieux devant elles. Selon Marie-Laure Schaufelberger, Pictet Asset Management voit un bon exemple d’investissement dans la façon dont les entreprises de biotechnologie combattent la maladie par la médecine de précision. «Notre stratégie d’investissement dans ce domaine y ressemble fortement. Nous essayons d’identifier avec précision les entreprises qui possèdent des produits en développement susceptibles de faire réellement la différence dans un avenir proche.» Une sélection basée sur l’expertise est la clé.

Intéressé(e) par nos fonds?

Veuillez cliquer ici pour plus d’informations au sujet de cette stratégie d’investissement ou veuillez prendre contact avec votre banque, votre conseiller ou votre broker.