Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Institutionnels & Entreprises ou pour Intermédiaires financiers?

Nutrition: investir dans des sociétés contribuant à l'alimentation de demain

Janvier 2018

Contribuer à prévenir et soigner les maladies par l'alimentation1

La stratégie Nutrition investit dans des sociétés actives dans le développement de solutions novatrices permettant d’améliorer la qualité et la durabilité de l’offre alimentaire future. Ces solutions visent notamment à améliorer la productivité des cultures, à accroître l’efficience dans le transport et le traitement des denrées alimentaires et à augmenter la valeur nutritive des aliments.

1. Agriculture

L’amélioration constante des méthodes d’agriculture, notamment via une utilisation plus efficiente des sols, jouera un rôle déterminant pour assurer la production a imentaire requise dans les années à venir, tant en termes de quantité que de qualité.
L’agriculture intelligente
Nées des nouvelles technologies, les « fermes connectées » permettent de gagner en productivité grâce à des outils d’analyse, de contrôle et de gestion des cultures précis.
L’agriculture intelligente

Source: Pictet Asset Management

Mais les progrès ne doivent pas se faire aux dépens du développement durable. Les sols, par exemple, constituent une ressource essentielle pour 95% des aliments produits. Or 33% sont aujourd’hui dégradés, sans doute de manière irréversible, puisqu’il faut compter jusqu’à 1000 ans pour produire 2 ou 3 cm de terre végétale fertile2.

Mais si l’état des sols constitue un défi majeur, il représente également une opportunité pour les entreprises capables de proposer des solutions susceptibles d’y remédier, telles que des outils d’analyse de précision permettant l’épandage intelligent d’engrais pour corriger les déséquilibres. Parallèlement, l’augmentation des revenus dans les pays en développement stimule la demande d’aliments présentant une plus grande valeur nutritive, tels que les protéines animales, dont la production nécessite généralement une utilisation de ressources de base sensiblement plus importante.

Le perfectionnement des machines agricoles et des systèmes de production constitue donc un élément essentiel et notre stratégie favorise l’innovation technologique dans ce domaine. Investir dans des sociétés qui adoptent des méthodes de culture correspondant aux meilleures pratiques favorisera une efficience accrue, une réduction du gaspillage ainsi qu’une baisse des coûts grâce aux économies d’échelle.

2. Transformation et distribution

Produire des denrées alimentaires de qualité supérieure là où elles sont le plus nécessaires revêt une importance majeure dans un monde où les habitudes de consommation évoluent de façon radicale.
Chaque année, le gaspillage de nourriture représente un coût estimé à 750 millards de dollars. – Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

Aujourd’hui, 50% du temps consacré à s’alimenter aux Etats-Unis consiste en la prise d’aliments en dehors des repas, d’où la difficulté de garder une alimentation équilibrée.

Producteurs, distributeurs, consommateurs, nous aurons tous un rôle à jouer. Et parvenir à réduire le gaspillage devra constituer une priorité.

Les pertes survenant tant au moment de la récolte qu’au cours du traitement, du transport et du stockage des denrées, les possibilités d’optimisation sont multiples. Les innovations sur ce front comprennent les emballages antimicrobiens, qui contribuent à prévenir les détériorations en cours de transport et à assurer la sécurité des aliments, ainsi que des détecteurs placés sur les emballages, permettant d’éviter les confusions liées à la date limite de consommation et donc de réduire le gaspillage d’énormes quantités de nourriture.

3. Alimentation

Les progrès réalisés dans la production agricole et la distribution alimentaire se sont concentrés de façon disproportionnée sur la production de calories, sans faire grand cas de la qualité. En conséquence, la consommation d’aliments transformés s’est accrue, avec à la clé des effets indésirables – à commencer par une surconsommation de sucre, largement considérée comme une cause majeure d’obésité à l’échelle mondiale.
Environ 20% de la population mondiale souffre d'une mauvaise alimentation. – Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

Famines, mauvaise alimentation et obésité coûtent des milliards de dollars en dépenses de santé et en perte de productivité. Une efficience accrue tout au long de la chaîne d’approvisionnement ne constitue pas la seule réponse à la perte de valeur nutritive. Enrichir les aliments par l’ajout de nutriments, favoriser une prise de conscience par le biais d’un meilleur étiquetage ou même revoir la réglementation en vigueur en matière de sécurité alimentaire font également partie de la solution.

L’attention croissante accordée à la santé, tant dans les pays développés qu’en développement, se traduit par une évolution des habitudes de consommation et des réglementations, favorisant les aliments à plus haute valeur nutritive. Les entreprises qui participent à cette transition en développant des aliments de qualité supérieure, par le biais de meilleurs ingrédients, de nouvelles formulations, d’analyses, de contrôles de qualité ou de certification, sont appelées à profiter de l’attention croissante portée à la santé, ainsi qu’à la provenance et au traitement des aliments.

Matière à réflexion

La stratégie Nutrition repose sur une approche positive, visant à tirer profit des solutions et non des problèmes – nous n’investissons pas dans les matières premières et ne spéculons pas sur les pénuries alimentaires. Nous nous concentrons sur l’identification de sociétés qui proposent des solutions pour assurer la pérennité de la production alimentaire, et qui par conséquent représentent des opportunités d’investissement durable pour les investisseurs.

Intéressé(e) par nos fonds ?

Veuillez cliquer ici pour plus d’informations au sujet de cette stratégie d’investissement ou veuillez prendre contact avec votre banque, votre conseiller ou votre broker.