I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Février 2018

La biotechnologie: et si un jour nous vivions jusqu'à 200 ans?

On dit que les quinquas sont aujourd’hui les nouveaux quadras. Verrons-nous au XXIe siècle des seniors de 200 ans devenir les nouveaux centenaires?

Le romarin serait-il le secret pour vivre beaucoup plus longtemps et en bien meilleure santé? Des chercheurs de l’Université La Sapienza de Rome ont découvert que cet aromate était présent dans l’alimentation de presque tous les habitants d’Acciaroli. Or, dans ce petit village situé au sud de Naples, plus d’un dixième de la population a plus de cent ans. Acciaroli n’est toutefois pas le seul endroit où le nombre de centenaires est en constante augmentation. L’Europe en compte actuellement près de 90 000, contre moins de 60 000 en 20061.

Des médicaments personnalisés

'Nous connaissons de mieux en mieux les facteurs du vieillissement, observe Marie-Laure Schaufelberger, spécialiste produits au sein de notre équipe thématique. Les progrès considérables accomplis dans le domaine du décryptage de l’ADN y ont beaucoup contribué. Le premier séquençage complet d’un génome humain a pris 15 ans et a coûté 3 milliards de dollars2. Aujourd’hui, l’opération peut être effectuée en deux jours pour un millier de dollars. Cette évolution permet aux biotechnologies de concevoir des médicaments sur mesure à partir de la structure unique des gènes d’une personne. Elle ouvre également la voie à l’utilisation de procédés beaucoup plus sophistiqués dans le traitement des maladies, et notamment des pathologies létales.'

La lutte contre les effets du vieillissement

La progression des connaissances dans le domaine de la génétique joue un rôle déterminant non seulement dans la prévention des décès prématurés, mais aussi dans la lutte contre les effets du vieillissement. Plusieurs études montrent que les moyens de retarder ces effets sont bien plus nombreux qu’on ne pourrait le penser. L’administration répétée de metformine, un antidiabétique courant, à des souris se traduit par exemple par un gain en termes de santé et de durée de vie pouvant aller jusqu’à 40%3. Selon d’autres travaux, ce même médicament permettrait déjà d’allonger de trois ans la durée de vie d’un être humain4. Ces premiers résultats prometteurs nous laissent entrevoir la possibilité de maîtriser le vieillissement.

La marque laissée à travers les époques

Les progrès de la génétique sont la marque de notre temps, estime Marie-Laure Schaufelberger: 'Le XXe siècle a été, par de nombreux aspects, le siècle de la physique, où les infrastructures et la logistique ont connu un développement important. Nous avons même réussi à envoyer des hommes sur la Lune. Nous vivons aujourd’hui le siècle de la biologie. Les nouvelles connaissances que nous acquérons ne sont qu’un début. Songeons seulement à ce que l’analyse génétique de la baleine du Groenland peut nous apprendre. On a en effet découvert des représentants de cette espèce qui auraient 211 ans. La perspective de voir l’homme atteindre le même âge est à la portée de notre imagination.'

Intéressé(e) par nos fonds?

Veuillez cliquer ici pour plus d’informations au sujet de cette stratégie d’investissement ou veuillez prendre contact avec votre banque, votre conseiller ou votre broker.