I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Institutionnels & Entreprises ou pour Intermédiaires financiers?

Investir dans toute la chaîne de valeur sylvicole avec le bois.

Décembre 2018

La stratégie Pictet Timber a le vent en poupe

La stratégie Pictet Timber investit dans l'ensemble de la chaîne de valeur du bois. Ce segment de marché est sous les feux de la rampe grâce à une forte augmentation du cours du bois.

L'argent ne pousse pas sur les arbres, mais les actions liées au bois peuvent représenter un investissement lucratif. Telle est la cible de la stratégie Pictet Timber, qui investit notamment dans les exploitants de forêts. «Le grand avantage du bois par rapport à d'autres matières premières agricoles est que les entreprises peuvent choisir elles-mêmes le moment idéal pour la récolte», explique le gérant de cette stratégie, Christoph Butz: «La valeur du bois augmente régulièrement avec l’âge de l'arbre. Un arbre d’environ 25 ans donne des planches plus longues et plus solides qu’un arbre de 12 à 13 ans. Il en résulte un prix à la tonne deux à trois fois plus élevé.»

Le cours du bois s’envole

Lorsque le cours du bois est sous pression, il vaut mieux repousser l’abattage à plus tard. Cela n'a toutefois pas été le cas ces dernières années. Sur les marchés américains des matières premières, le cours du bois a, à peu près, doublé entre début 2016 et l’été dernier. «Cette situation est due en partie à des facteurs ponctuels tels que les problèmes logistiques et les mauvaises conditions météorologiques, explique-t-il. Les problèmes d’offre ont été réglés ces derniers mois, et le cours a fortement baissé. A partir du niveau actuel, une forte augmentation est à nouveau possible.»

Les forêts présentent de nombreuses caractéristiques intéressantes pour les investisseurs

Dans les années qui ont suivi la crise financière, la construction de logements neufs aux Etats-Unis a chuté à 500 000 par an. Jusqu’en 2008, le pays comptait en moyenne 1,5 million de nouvelles constructions par an. Ce niveau n’a plus été atteint depuis environ 10 ans, même si la tendance s'accélère depuis quelques années. La résorption de la pénurie de logements sur le marché américain et la demande croissante de la Chine et des marchés émergents pourraient donc pousser le cours du bois à la hausse au cours des années à venir.

Un rendement durable

La stratégie Pictet Timber mise entre autres sur les perspectives favorables pour le cours du bois via des positions dans plusieurs grands producteurs sylvicoles. Dans certains cas, la valorisation de ces actions se situe à 30% sous le niveau de prix payé par des entreprises de capital investissement lors d'acquisitions récentes de forêts. Cette stratégie peut également investir dans toute la chaîne de valeur du bois, depuis les entreprises sylvicoles jusqu’aux fabricants de papier et depuis les entreprises de construction jusqu’aux fabricants d'emballages. 


Mais l’orientation spécifique de la stratégie Pictet Timber présente encore un autre avantage, selon Christoph Butz: «Nous sommes l’une des rares stratégies à présenter un solde d’émissions de CO2 négatif. En effet, la quantité de CO2 stockée dans les forêts et dans le bois utilisé par les entreprises dans lesquelles nous investissons est plus importante que la quantité de CO2 émise pendant le transport et les traitements industriels. De ce point de vue, le rendement financier et le rendement durable vont de pair.»

Pictet Asset Management


Lettre d’informations mensuelle
Vous souhaitez rester informés des dernières tendances et développements en matière d’investissement ? Abonnez-vous ici à notre lettre d’informations mensuelle.

Intéressé(e) par nos fonds?
Veuillez cliquer ici pour plus d’informations au sujet de cette stratégie d’investissement ou veuillez prendre contact avec votre banque, votre conseiller ou votre broker.