ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Actifs privés : que sont-ils et comment fonctionnent-ils ?

Septembre 2019

Les actifs privés permettent d’améliorer les rendements potentiels et d’accroître la diversification.

Actifs privés: des actifs non cotés en bourse

Actifs privés (aussi appelés « Private Assets » en anglais). Il s’agit d’actifs non cotés en bourse et qui, en général, sont plutôt détenus directement par le propriétaire/la famille ou encore par une société. Ils sont également appelés placements alternatifs illiquides. Aujourd’hui, les plus courants sont le capital-investissement, la dette privée et l’immobilier, qu’il s’agisse d’immobilier commercial, industriel ou résidentiel. Secteurs généralement difficiles d’accès par les canaux publics traditionnels, mais qui offrent souvent une croissance intéressante du capital.

Généralement, les investisseurs en actifs privés sont des investisseurs institutionnels professionnels, tels que les compagnies d’assurance, les fonds de pension publics ou privés, les caisses de prévoyance ou les fonds de capital privé. Il existe également des gestionnaires ad hoc de patrimoines privés.

Les niveaux d’investissement minimum peuvent être élevés. Ce type de placement permet toutefois d’obtenir un rendement potentiel élevé, tout en diversifiant le portefeuille. En outre, le rendement reste constant dans le temps, indépendamment des conditions du marché.

Les actifs privés permettent de saisir des opportunités de marché qui seraient autrement inaccessibles à travers les canaux publics. Songez par exemple aux sociétés innovantes non cotées, dans lesquelles il n’est possible d’investir qu’au travers du capital-risque. Ou encore aux projets d’infrastructures vertes ou sociales à fort impact sur l’environnement et l’économie réelle. 

Certains de ces placements peuvent être très illiquides, il est alors important de s'assurer que de l'adéquation avec l'horizon-temps de l'investisseur, celui-ci devant potentiellement attendre plus longtemps avant de parvenir à vendre les actifs détenus.