ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Évaluation des risques: les facteurs à prendre en compte

Juin 2016

Chaque investisseur a un appétit spécifique pour le risque. Lorsque vous décidez d’investir vous devez choisir les outils qui conviennent le mieux à vos préférences.

Appétit pour le risque
Le risque est une variable fondamentale lorsque l’on parle d’investissement, car la valeur d’un instrument financier peut fluctuer plus ou moins dans le temps. Chaque investisseur a un appétit spécifique pour le risque financier. Lorsque vous décidez d’investir, vous devez donc choisir les instruments qui conviennent le mieux à vos préférences et à vos besoins financiers.

Probabilité
La théorie dit qu’un investissement est d’autant plus risqué que les résultats possibles qu’il permet d’obtenir sont distribués autour de la moyenne. Le premier facteur dont il faut tenir compte est donc la probabilité que quelque chose se produise. Une interprétation objective de la probabilité est fondée sur la fréquence à laquelle certains événements ont tendance à se produire. Mais en l’absence d’expérience passée pour estimer les probabilités, il n’est donc pas possible de disposer d’une mesure objective. C’est alors la perception individuelle qu’un événement peut se produire qui intervient, celle-ci étant basée sur le jugement ou l’expérience de l’individu.

Valeur attendue et variabilité
L’autre facteur à considérer est la valeur dite «attendue», c’est-à-dire la valeur moyenne de l’investissement associée aux différents résultats possibles. Enfin, il convient de ne pas oublier la variabilité, c’est-à-dire la mesure dont les résultats possibles d’un événement peuvent varier: un facteur déterminant pour évaluer si un titre est plus ou moins risqué qu’un autre.

Titres de capital et de créance
Entrons désormais plus dans le détail. Il convient tout d’abord de faire la distinction entre les titres de capital et les titres de créance. En cas d’achat d’un titre de capital (une action par exemple), la rémunération payable au porteur est liée à la performance économique de la société émettrice. Si, par contre, vous achetez un titre de créance (comme une obligation), ce n’est qu’en cas de dépôt de bilan que vous risquez de ne pas être rémunéré. En outre, en cas de faillite, ceux qui détiennent des titres de créance peuvent participer, avec les autres créanciers, à la répartition du produit.

Sociétés émettrices
Dans le cas d’investissements dans des instruments financiers, il est également important de tenir compte de la solidité financière des sociétés émettrices et des perspectives économiques, en tenant également compte des secteurs dans lesquels elles opèrent. Dans tous les cas, le risque spécifique d’un instrument financier particulier peut être éliminé par la diversification, c’est-à-dire en répartissant l'argent investi sur plusieurs instruments financiers. Il convient de garder à l’esprit qu’il existe également un risque de marché,c’est-à-dire le risque de subir des pertes à cause de variations de prix ou de l’évolution générale du marché.

Liquidité et devises
La liquidité d’un instrument financier doit également être prise en compte; celle-ci consiste en sa capacité à se transformer en devise sans perte de valeur. Il s’agit également de la devise dans laquelle un instrument financier est libellé. Il convient donc de garder à l’esprit la volatilité du taux de change entre la devise de référence et la devise dans laquelle l’investissement est réalisé.

L’investisseur devra également considérer la récupération de son argent et des valeurs déposées, qui peuvent faire l’objet de dispositions particulières. En la matière, la géographie est également un facteur important: les transactions effectuées sur des marchés situés à l’étranger peuvent exposer l’investisseur à des risques supplémentaires. Ces marchés pourraient être régulés de manière à offrir des garanties et une protection réduites aux investisseurs: il est donc toujours préférable d’étudier la législation spécifique du pays dans lequel vous investissez. Rien ne doit échapper à l’investisseur attentif.