ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Les 10 tendances de la transformation numérique de 2019

Mars 2019

La transformation numérique est devenue un défi majeur pour toutes les entreprises en quête d’efficacité opérationnelle de réduction des coûts et de compétitivité et croissance accrues.

L’année 2019 sera une autre année centrale pour la transformation numérique. Pour le monde des affaires d’ailleurs, il est désormais évident que la transformation numérique est une opportunité qu’il conviendra de saisir sans trop d’hésitation, et ce, avant qu’elle ne devienne une menace pour ceux qui ne se sont pas adaptés. D’après les dernières prévisions de CID, les dépenses mondiales consacrées aux technologies de transformation numérique devraient atteindre près de 1700 milliards de dollars d’ici 2019. Un défi majeur pour toutes les entreprises en quête d’efficacité opérationnelle, de réduction des coûts et de compétitivité et croissance accrues. 

Voici les dix tendances mondiales à suivre.

5G. Il s’agit de la cinquième génération des normes de connexion, dont les essais ont déjà été lancés à l’échelle mondiale par tous les grands acteurs des télécommunications. L’arrivée du réseau 5G, attendu d’ici 2022, marquera un tournant, puisque cette technologie permettra des connexions mobiles à très haut débit et à très faible latence, une véritable révolution pour les entreprises, les particuliers et les institutions. D’après plusieurs études, les secteurs qui auront le plus grand impact sur l’amélioration des services, tant du point de vue économique que social, sont l’énergie et les services d’utilité publique, l’industrie manufacturière, la sécurité publique, la santé, les transports publics, les médias et le divertissement, le secteur automobile, les services financiers, le commerce de détail et l’agriculture.

Blockchain Le potentiel et les domaines d’utilisation de la «chaîne des blocs» restent encore à découvrir. Outre son utilisation dans les transactions financières, où elle est aujourd’hui la plus répandue, elle se développe progressivement au sein de la chaîne de production manufacturière grâce à la reconnaissance de la valeur juridique des contrats intelligents. La santé constitue également un autre champ d’application important.

Intelligence artificielle. Après l’explosion de 2018, l’année 2019 sera également celle de l’expansion de l’intelligence artificielle, notamment grâce à la production accrue de puces spécialisées par les principaux acteurs du secteur. L’intelligence artificielle commence à être intégrée dans toutes les applications de nouvelle génération, améliorant ainsi l’efficacité des systèmes et des processus où elle intervient.

Internet des objets. L’année 2019 sera aussi l’année de la rencontre entre l’intelligence artificielle et l’Internet des objets, qui sera dès lors le principal facteur d’entrée de l’IA dans les entreprises. Par exemple, il sera possible de détecter en temps réel des anomalies dans les machines, ce qui permettra de planifier les activités de maintenance préventive de l’équipement et d’accéder aux données générées par des appareils tels que les caméras, les microphones et autres capteurs. L’utilisation accrue de l’apprentissage automatique (Machine Learning) facilitera également cette tâche.

Mégadonnées (Big Data). La collecte et l’utilisation des données seront un facteur clé de compétitivité. À condition que, comme le souligne l’Observatoire de l’analyse des mégadonnées et de la veille économique de l’École polytechnique de Milan, leur utilisation soit de plus en plus «intelligente»: cela signifie que les entreprises devront développer des stratégies toujours de plus en plus dynamiques, non seulement pour la collecte, mais également pour l’interprétation et l’utilisation des données collectées sur le terrain, notamment dans une logique prédictive. 

Robotique. La robotique continuera à transformer les entreprises sur plusieurs fronts. De ce fait, les entreprises devront se focaliser de plus en plus sur des architectures automatiques ouvertes pouvant être intégrées et implémentées en continu, mais aussi sur des machines de plus en plus collaboratives avec la chaîne de production «humaine».

Cybersécurité. En 2019, les experts en sécurité informatique, ainsi que les entreprises et les utilisateurs, devront être mieux préparés pour faire face aux menaces posées par les pirates informatiques. Aujourd’hui, en Italie, ce sont principalement les grandes entreprises qui investissent dans la cybersécurité: en 2019, une augmentation devrait également se manifester dans les PME. L’entrée en vigueur du RGPD européen sur la protection de la vie privée constitue certainement un stimulant supplémentaire.

Nuage. Selon les prévisions de Gartner, l’investissement public mondial dans le nuage informatique (le «Cloud») dépassera 200 milliards de dollars en 2019. En Italie, les statistiques de l’Observatoire sur la transformation du nuage informatique de l’École de gestion de l’École polytechnique de Milan révèlent que 82% des moyennes et grandes entreprises utilisent au moins un service dans le nuage public. Et si 2018 était l’année de la généralisation de l’approche multinuage, 2019 sera l’année où les stratégies multinuages se mettront réellement en place dans les entreprises.

Réalité virtuelle et réalité augmentée. Cela fait déjà un certain temps que les géants de la technologie tels que Google et Microsoft misent sur ces nouvelles technologies. Les consommateurs y sont de plus en plus sensibles et leur prix est en baisse. Les entreprises aussi utilisent de plus en plus ces outils, notamment pour faciliter le travail à distance. Digi-capital prévoit que d’ici 2020 le marché de la réalité augmentée dépassera celui de la réalité virtuelle, avec une part de marché de 80% pour un total de 120 milliards de dollars.

Mobiles. Pour finir, il est impossible de parler des grandes tendances de l’innovation numérique sans tenir compte de l’utilisation des appareils et applications mobiles. En 2018, les utilisateurs ont téléchargé 194 milliards d’applications, dépensant par la même occasion quelque 101 milliards de dollars dans des boutiques d’applications. Selon le rapport annuel d’App Annie «The State of Mobile in 2019», cette année, les dépenses des consommateurs devraient dépasser 120 milliards de dollars américains. Avec la 5G en particulier, les frontières entre le réseau mobile et le réseau fixe s’estomperont, ce qui créera de nouveaux modèles économiques, notamment en termes d’expérience client, tant dans le secteur privé que public. L’approche «Mobile First», qui a été élaborée en pensant au smartphone de l’utilisateur, devient progressivement une nouvelle approche de type «Mobile Only» dans les services bancaires, mais aussi dans le secteur de la santé, grâce au suivi à distance de la santé des patients.