ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Programme 2030: personnes et planète au cœur des préoccupations

Septembre 2019

Les 17 objectifs de développement durable à atteindre à l’horizon 2030 pour les personnes, la planète et la durabilité.

Ils ont été signés en septembre 2015 par les gouvernements des 193 pays membres de l’ONU. Le Programme 2030 pour le développement durable est un programme d’action pour les personnes, la planète et la prospérité qui incorpore 17 objectifs pour le développement durable (les ODD), dans un programme qui contient 169 cibles.

Le Programme, qui a débuté en 2016, se propose donc de guider le monde sur le chemin à parcourir au cours des 15 prochaines années. Ces 17 objectifs sont fondamentaux pour le développement et la santé des pays concernés :

  1. élimination de la pauvreté ;
  2. élimination de la faim ;
  3. santé et bien-être ;
  4. éducation de qualité ;
  5. égalité des sexes ;
  6. eau propre et installations sanitaires et d’hygiène ;
  7. énergie propre et accessible ;
  8. travail décent et croissance économique ;
  9. entreprises, innovation et infrastructures ;
  10. réduction des inégalités ;
  11. villes et communautés durables ;
  12. consommation et production responsables ;
  13. lutte contre les changements climatiques ;
  14. vie sous l’eau ;
  15. vie sur terre ;
  16. paix, justice et institutions solides ;
  17. partenariat pour les objectifs.

En plus de ces objectifs, 169 cibles ont également été fixées pour étayer les objectifs approuvés par les Nations unies. Les domaines d’intervention sont divisés en quatre macro-catégories :

  • Personnes
  • Planète
  • Prospérité
  • Paix
  • Collaboration

En ce qui concerne les personnes, « nous sommes déterminés à éliminer la pauvreté et la faim, sous toutes leurs formes et dans toutes leurs dimensions, et à faire en sorte que tous les êtres humains puissent réaliser leur potentiel avec dignité et égalité dans un environnement sain », écrivent les Nations unies. Dans le domaine de la protection de la planète, « nous sommes déterminés à protéger la planète de la dégradation, à travers une consommation et une production réfléchies, en gérant ses ressources naturelles de manière durable et en prenant des mesures urgentes concernant les changements climatiques, et ce, afin de pouvoir satisfaire les besoins des générations actuelles et futures », peut-on lire.

 Concernant la prospérité, il est écrit : « Nous sommes déterminés à faire en sorte que tous les êtres humains puissent jouir d’une vie prospère et satisfaisante et que le progrès économique, social et technologique se produise en harmonie avec la nature. ». Et pour y parvenir, la paix doit également être garantie : « Nous sommes déterminés à promouvoir des sociétés pacifiques, justes et inclusives, libérées de la peur et de la violence. Il ne peut y avoir de développement durable sans paix ni de paix sans développement durable ».

Et enfin, la coopération entre les États : « Nous sommes déterminés à mobiliser les moyens nécessaires à la mise en œuvre de ce Programme au moyen d’un Partenariat mondial pour le développement durable, fondé sur un esprit de solidarité mondiale renforcé, axé en particulier sur les besoins des plus pauvres et des plus vulnérables et avec la participation de tous les pays, toutes les parties prenantes et toutes les personnes. Les interdépendances des Objectifs de développement durable sont d’une importance cruciale pour assurer la réalisation de l’objectif du nouveau Programme. Si nous parvenons à réaliser nos ambitions en souscrivant à l’ensemble du Programme, la vie de tous s’en trouvera profondément améliorée et notre monde sera transformé pour le meilleur ».

Dans cette perspective, le développement durable se définit donc comme un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Pour parvenir à un développement durable, il est important d’harmoniser trois éléments fondamentaux : la croissance économique, l’inclusion sociale et la protection de l’environnement.