I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers?

Décembre 2016

Des banques centrales moins amicales

Graphique de la semaine

Excédent de liquidités du G3 et ratio cours/bénéfice des actions mondiales
Variations sur 6 mois au cours des 30 dernières années

Source: Thomson Reuters Datastream, Pictet Asset Management, 31.10.2016

L’accélération de la croissance mondiale en 2017 devrait pousser les banques centrales à adopter une politique monétaire plus restrictive. Aux Etats-Unis, nous tablons ainsi sur trois resserrements monétaires, un ce mois-ci et deux l’année prochaine. Quant à la Banque centrale européenne, elle devrait réduire son programme d’achat. Et la Banque d’Angleterre prendra à priori en compte l’accroissement de l’inflation entraînée par la chute de la livre sterling. 

Au total, les grandes banques centrales devraient générer 900 milliards de dollars US de liquidités en 2017, niveau significativement plus bas que la moyenne de 1200 milliards des 7 dernières années et représentant une baisse de l’ordre de 50% par rapport aux 1700 milliards de dollars injectés en 20161.

Comme le montre le graphique ci-dessus, cela influencera les multiples de valorisation.

Les bénéfices, en revanche, seront soutenus par le retour de la croissance. Après une année 2016 atone, la croissance bénéficiaire devrait ainsi dépasser 10%1. Mais ce sera l’objet du prochain graphique de la semaine…