I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Juin 2017

Travailler plus pour être augmenté moins

L’emploi est au Japon un des plus solides du monde : 28% de chômage et 1471 emploi disponible par demandeur. Pourtant les hausses des salaires y sont largement plus faibles que dans la plupart des pays.

   

C'est un paradoxe.

Nous voyons plusieurs raisons à cela.

Taux de participation des femmes a l'emploi

Source: Bloomberg

Comme le montre le graphique, les réformes en faveur du travail féminin ont provoqué une augmentation substantielle du taux de participation des femmes. L’offre de travail augmente, ce qui pèse temporairement sur les salaires. 

De plus, la part des contrats à durée déterminée et à temps partiel est plus élevée que dans la plupart des pays.

Enfin, après 20 années de déflation, les entreprises japonaises présentent des marges opérationnelles encore modestes. Il leur est donc difficile à cette heure d’augmenter les salaires.

Il n’en reste pas moins que le chômage s’est installé sur une tendance baissière, grâce au dynamisme retrouvé de l’économie et au vieillissement de la population. Les salaires devraient donc finir par monter plus substantiellement.