I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers?

Décembre 2017

Rotation sectorielle : impact sur la performance...

Depuis le 28 novembre, le secteur des technologies marque le pas.  Pourquoi?

Les secteurs les plus performants depuis le début de l’année essuient une correction alors que certains secteurs retardataires retrouvent des couleurs, comme les financières et l’énergie.

Le déclencheur du mouvement a été l’avancée de la réforme fiscale aux Etats-Unis, car les analystes pensent que les entreprises technologiques ne seront pas les principales bénéficiaires de cette réforme. Comme ces entreprises affichent de fortes performances, les investisseurs prennent leurs profits pour se repositionner sur d’autres secteurs. 

Une rotation similaire avait déjà eu lieu juste après l'élection de Donald Trump. Elle avait été de courte durée, et il devrait en être de même cette fois-ci, pour les mêmes raisons:

  • la croissance bénéficiaire attendue reste élevée, à court et à long terme,
  • les révisions de bénéfices du secteur ont été parmi les plus élevées des indices,
  • les valorisations montrent que le secteur reste attrayant en regard du reste du marché. La forte sur-performance des technologies de l’information est effectivement en grande partie attribuable à la croissance bénéficiaire constatée.

ratio cours sur benefices : difference entre le msci information technology et le msci world
20171212_NoteSDR_Chart1.png

Source: Pictet Asset Management, Bloomberg, du 31.03.1998 au 04.12.2017 

Le mouvement a eu un impact significatif sur la performance des portefeuilles Pictet-Digital, Pictet-Security et Pictet-Robotics. 
20171212_NoteSDR_Chart2

Pictet Asset Management, parts I EUR, performances en euros, du 28.11.2017 au 11.12.2017

Pictet-Security

Du 28 novembre au 11 décembre, le fonds Pictet-Security est en baisse de 0,90%, alors que le MSCI World est en hausse de 1,37%.

Cette sous-performance s’explique principalement par la sous-pondération sur les secteurs des télécommunications, des financières et de l’énergie.

L’exposition au secteur des technologies de l’information a été le principal détracteur : les titres des sociétés de cybersécurité et de paiement électronique en particulier (Symantec, Vantiv) ont souffert.
Les valeurs du secteur des sciences de la vie, comme Thermo Fisher, ont aussi pénalisé la performance.

Quelles sont les perspectives? 

  • Les gérants pensent que le marché pourrait demeurer volatil encore quelques semaines et ont augmenté leur exposition aux valeurs plus défensives comme Johnson Controls et Autoliv.
  • Le portefeuille devrait bénéficier de la réforme fiscale américaine par le biais d’entreprises fortement exposées à l’économie domestique, telles que Cintas et Rollins, dont le chiffre d’affaires vient entièrement des Etats-Unis, ou ServiceNow (70% aux Etats-Unis). Certaines entreprises de paiement électronique bénéficieront également d'un taux d'imposition moins élevé, comme FIS, Fiserv et Total System Services.
  • L’exposition aux semi-conducteurs reste limitée à 2% (NXP, Infineon et KLA-Tencor)1
  • La pondération des principaux segments du thème est la suivante: le traitement des paiements électroniques (18%), la cybersécurité (15%), la surveillance et les contrôles d'accès (10%), la sécurité des transports (8,9%), ainsi que la sécurité alimentaire et environnementale (8,1%)1.

Pictet-Digital

Du 28 novembre au 11 décembre, le fonds est en baisse de 0,27%, tandis que le MSCI World est en hausse de 1,37%.

Cette sous-performance s’explique principalement par la sous-pondération sur les secteurs des télécommunications, des financières et de l’énergie.

  • La performance de notre allocation dans le secteur informatique est légèrement inférieure à celle du MSCI IT. Les larges sous-performances de certains géants de l’internet comme Facebook et Alibaba ont été partiellement compensées par la forte performance de Ultimate Software, Naver ou Etsy. L’allocation sur ces dernières avait été renforcée en cours d’année. 
  • Les performances à l’intérieur du secteur divergent fortement. Le portefeuille a bénéficié de la performance positive de valeurs de la santé, comme Athenahealth et Evolent Health, récemment ajoutées. Yoox et Vipshop, sociétés de commerce électronique, affichent une performance positive. La société de publicité en ligne IPG affiche une forte performance, après un parcours médiocre cette année. Les entreprises de jeux en ligne Paddy Power et NetEase ont bien résisté.
  • Les sociétés de câblodistribution et télécommunication, Comcast, AT&T, British Telecommunications, Verizon, affichent une solide performance. Notons que les compagnies de téléphone ayant des activités importantes aux Etats-Unis, comme Deutsche Telecom, présent sur le territoire américain avec T-Mobile, bénéficieront largement de la réduction de l'impôt sur les sociétés.

En cours d’année, les gérants ont pris des bénéfices sur les valeurs affichant de fortes performances pour se repositionner sur des entreprises ayant peu participé au rallye et sur le secteur des télécommunications. Ces opérations se montrent profitables dans ce mouvement. 

Pictet-Robotics

Du 28 novembre au 11 décembre, le fonds est en baisse de 2,92%, tandis que le MSCI World est en hausse de 1,37%.

Cette sous-performance s’explique principalement par la sous-pondération sur les secteurs des télécommunications, des financières et de l’énergie.

  • L’exposition du fonds au secteur IT est supérieure à 50%, à comparer à 17% pour le MSCI World. Le fonds est de plus largement exposé au marché des semi-conducteurs1
  • La robotique de santé a souffert, avec la forte baisse d’Intuitive Surgical
  • Le fonds a par ailleurs souffert de prises de bénéfices sur certaines valeurs industrielles, comme Fanuc et Daifuku. En Europe et aux Etats-Unis, les entreprises industrielles plus traditionnelles se sont montrées défensives. ABB, Siemens ou Emerson étaient en hausse.
  • Les gérants maintiennent une allocation forte en semi-conducteurs. Ils augmentent toutefois la part des valeurs plus défensives de ce secteur, comme NXP et QualComm. La faiblesse du secteur ne remet pas en cause le scénario haussier de long terme, principalement pour les semi-conducteurs utilisés par l’intelligence artificielle, l’automatisation industrielle, les véhicules autonomes et l’internet des objets. 
  • À l'opposé, le fonds a une exposition minime au segment de la capacité mémoire, où nous antici-pons de fortes pressions sur les prix. 
  • Le thème restera soutenu par une croissance forte, une innovation florissante et un marché de fusions et acquisitions très actif.

Profil de risque et de rendement

PICTET-SECURITY

Echelle de risque : 5 (1 étant le risque plus faible à 7 étant le risque plus élevé)
Cette catégorie de risque a été attribuée à la part en raison des fluctuations de cours liées à sa devise et aux investissements et à la stratégie du fonds.
La catégorie de risque indiquée est basée sur des données historiques et peut ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de la part.
La catégorie de risque affichée ne constitue pas un objectif ni une garantie et est susceptible d'évoluer dans le temps.
La catégorie la plus basse n'est pas synonyme d'investissement sans risque.
Le fonds n'offre aucune garantie du capital ni aucune mesure de protection des actifs.
Le fonds peut être exposé aux risques matériels suivants qui ne sont pas reflétés de manière adéquate par l'indicateur synthétique de risques, et qui peuvent avoir un impact sur ses performances:
› Risque opérationnel : des pertes peuvent être causées, par exemple, par des erreurs humaines, des défaillances systémiques, une valorisation incorrecte ou une garde incorrecte des actifs.
› Risque de contrepartie : des pertes peuvent se produire lorsqu'une contrepartie ne respecte pas ses obligations liées aux instruments ou contrats, par exemple dans le cas de dérivés négociés de gré à gré.
› Impact des techniques financières : l'utilisation de l'effet de levier peut amplifier les pertes et les gains et/ou ne pas aboutir à l'exposition souhaitée.
› Risque de liquidité : dans certaines conditions de marché (par exemple, mais sans s'y limiter, en cas de marchés en difficultés ou de faibles volumes), il peut être difficile de valoriser et/ou de négocier certains des actifs.
› De manière générale, les investissements sur les marchés émergents sont plus sensibles aux événements de risque que les investissements sur les marchés développés. Ces événements de risque peuvent inclure des modifications de l'environnement économique, politique, fiscal et juridique ainsi que des cas de fraude.
› Les investissements en Chine continentale peuvent faire l'objet de restrictions de capital et de quotas de négociation, par exemple dans le cas des régimes QFII et RQFII. - Le Compartiment peut rencontrer des difficultés ou des retards dans l'application de ses droits dans le cas de litiges.
› Les programmes de négociation chinois « Stock Connect » peuvent présenter des risques sup-plémentaires liés au respect des droits de propriété, à la compensation, au règlement, à des quotas de négociation et à des problèmes opérationnels.
TER : 1,20 % - A fin novembre 2017
Frais de gestion : 0,80 % | Commission de performance : Non | Droits de garde : 0,03 % | Frais adminis-tratifs : 0,29 % | Frais courants: 1,20 % - A fin novembre 2017
Recommandation : ce fonds pourrait ne pas convenir aux investisseurs qui prévoient de retirer leur ap-port dans les 7 ans.
 
PICTET-DIGITAL

Echelle de risque : 6 (1 étant le risque plus faible à 7 étant le risque plus élevé)
Cette catégorie de risque a été attribuée à la part en raison des fluctuations de cours liées à sa devise et aux investissements et à la stratégie du fonds.
La catégorie de risque indiquée est basée sur des données historiques et peut ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de la part.
La catégorie de risque affichée ne constitue pas un objectif ni une garantie et est susceptible d'évoluer dans le temps.
La catégorie la plus basse n'est pas synonyme d'investissement sans risque.
Le fonds n'offre aucune garantie du capital ni aucune mesure de protection des actifs.
Le fonds peut être exposé aux risques matériels suivants qui ne sont pas reflétés de manière adéquate par l'indicateur synthétique de risques, et qui peuvent avoir un impact sur ses performances:
› Risque opérationnel : des pertes peuvent être causées, par exemple, par des erreurs humaines, des défaillances systémiques, une valorisation incorrecte ou une garde incorrecte des actifs.
› Risque de contrepartie : des pertes peuvent se produire lorsqu'une contrepartie ne respecte pas ses obligations liées aux instruments ou contrats, par exemple dans le cas de dérivés négociés de gré à gré.
› Impact des techniques financières : l'utilisation de l'effet de levier peut amplifier les pertes et les gains et/ou ne pas aboutir à l'exposition souhaitée.
› Risque de liquidité : dans certaines conditions de marché (par exemple, mais sans s'y limiter, en cas de marchés en difficultés ou de faibles volumes), il peut être difficile de valoriser et/ou de négocier certains des actifs.
› De manière générale, les investissements sur les marchés émergents sont plus sensibles aux événements de risque que les investissements sur les marchés développés. Ces événements de risque peuvent inclure des modifications de l'environnement économique, politique, fiscal et juridique ainsi que des cas de fraude.
› Les investissements en Chine continentale peuvent faire l'objet de restrictions de capital et de quotas de négociation, par exemple dans le cas des régimes QFII et RQFII. - Le Compartiment peut rencontrer des difficultés ou des retards dans l'application de ses droits dans le cas de litiges.
› Les programmes de négociation chinois « Stock Connect » peuvent présenter des risques sup-plémentaires liés au respect des droits de propriété, à la compensation, au règlement, à des quotas de négociation et à des problèmes opérationnels.
TER : 1,20 % - A fin novembre 2017
Frais de gestion : 0,80 % | Commission de performance : Non | Droits de garde : 0,03 % | Frais adminis-tratifs : 0,29 % | Frais courants: 1,21 % - A fin novembre 2017
Recommandation : ce fonds pourrait ne pas convenir aux investisseurs qui prévoient de retirer leur ap-port dans les 7 ans.

PICTET-ROBOTICS

Echelle de risque : 5 (1 étant le risque plus faible à 7 étant le risque plus élevé)
Cette catégorie de risque a été attribuée à la part en raison des fluctuations de cours liées à sa devise et aux investissements et à la stratégie du fonds.
La catégorie de risque indiquée est basée sur des données historiques et peut ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de la part.
La catégorie de risque affichée ne constitue pas un objectif ni une garantie et est susceptible d'évoluer dans le temps.
La catégorie la plus basse n'est pas synonyme d'investissement sans risque.
Le fonds n'offre aucune garantie du capital ni aucune mesure de protection des actifs.
Le fonds peut être exposé aux risques matériels suivants qui ne sont pas reflétés de manière adéquate par l'indicateur synthétique de risques, et qui peuvent avoir un impact sur ses performances:
› Risque opérationnel : des pertes peuvent être causées, par exemple, par des erreurs humaines, des défaillances systémiques, une valorisation incorrecte ou une garde incorrecte des actifs.
› Risque de contrepartie : des pertes peuvent se produire lorsqu'une contrepartie ne respecte pas ses obligations liées aux instruments ou contrats, par exemple dans le cas de dérivés négociés de gré à gré.
› Impact des techniques financières : l'utilisation de l'effet de levier peut amplifier les pertes et les gains et/ou ne pas aboutir à l'exposition souhaitée.
› Risque de liquidité : dans certaines conditions de marché (par exemple, mais sans s'y limiter, en cas de marchés en difficultés ou de faibles volumes), il peut être difficile de valoriser et/ou de négocier certains des actifs.
› De manière générale, les investissements sur les marchés émergents sont plus sensibles aux événements de risque que les investissements sur les marchés développés. Ces événements de risque peuvent inclure des modifications de l'environnement économique, politique, fiscal et juridique ainsi que des cas de fraude.
› Les investissements en Chine continentale peuvent faire l'objet de restrictions de capital et de quotas de négociation, par exemple dans le cas des régimes QFII et RQFII. - Le Compartiment peut rencontrer des difficultés ou des retards dans l'application de ses droits dans le cas de litiges.
› Les programmes de négociation chinois « Stock Connect » peuvent présenter des risques sup-plémentaires liés au respect des droits de propriété, à la compensation, au règlement, à des quotas de négociation et à des problèmes opérationnels.
TER : 1,19 % - A fin novembre 2017
Frais de gestion : 0,80 % | Commission de performance : Non | Droits de garde : 0,02 % | Frais adminis-tratifs : 0,29 % | Frais courants: 1,20 % - A fin novembre 2017
Recommandation : ce fonds pourrait ne pas convenir aux investisseurs qui prévoient de retirer leur ap-port dans les 7 ans.