I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Mars 2017

La révolution numérique ne fait que commencer

Les progrès réalisés en matière d’algorithmes et d'intelligence artificielle vont changer les contours de la plupart des secteurs.

La révolution numérique s'accélère

Pour les habitants des pays développés, le quotidien semble avoir déjà largement basculé dans l'ère numérique. L'Américain moyen passe près de 6 heures par jour en ligne, dont plus de la moitié du temps via un smartphone ou un autre appareil mobile (eMarketer, 2016). Selon Sylvie Sejournet, gérante du fonds Pictet-Digital, la révolution numérique ne fait que commencer: «Les paiements en ligne représentent moins de 1% des plus de 54 000 milliards de dollars de paiements opérés à l'échelle mondiale. Et 9% seulement des ventes de détail mondiales sont effectuées en ligne. Même dans la publicité, secteur pourtant connu pour son essor sur internet grâce à des sociétés telles que Google et Facebook, la pénétration en ligne est inférieure à 30% (IDC 2016, Réserve fédérale 2015; eMarketer 2014; Euromonitor 2015). C’est dire si les perspectives de croissance des sociétés opérant dans ces secteurs sont favorables.»

Les munitions des sociétés numériques

La pénétration croissante des smartphones et autres appareils connectés se traduira par une accélération de la tendance numérique.

L'utilisation grandissante des réseaux sociaux, la multiplication des vidéos en ligne et l'essor de l'internet des objets (IdO) permettent aux entreprises de collecter un volume de données toujours plus important.

Parallèlement, le développement de nouvelles technologies et l'amélioration des technologies existantes permettent une meilleure exploitation de ces données. «Les données sont comme les munitions des sociétés numériques, alimentant les armes que représentent leur puissants algorithmes et leurs capacités d'intelligence artificielle», poursuit Sylvie Sejournet.

Les nouvelles technologies permettent aux entreprises de mieux exploiter les données collectées

La conjugaison d'un volume croissant de données et des progrès réalisés dans les algorithmes et l'intelligence artificielle (IA) devrait profondément transformer la plupart des secteurs. «Il suffit de voir comment l'émergence des conseillers-robots et les technologies comme le blockchain changent déjà le secteur financier», ajoute-t-elle. «Dans la santé, les médecins auront accès à toutes sortes de nouveaux instruments pour établir des diagnostics et communiquer avec leurs patients. Aux Etats-Unis, la société Teladoc propose déjà une plate-forme de type Skype destinée aux médecins.»

Un potentiel de croissance significatif pour les investissements dans le numérique

Malgré les avantages évidents associés à ces nouvelles technologies, les entreprises hésitent encore à embrasser pleinement les technologies numériques.

Sur les 3000 milliards de dollars que représentent les dépenses de santé aux Etats-Unis, 3% seulement sont consacrés aux technologies de l’information dans les hôpitaux et les cabinets médicaux. Et la part des dépenses consacrées aux logiciels sur ces 3% est quasiment nulle.

La transition numérique entraînera un bouleversement majeur dans de nombreux segments de marché, dont la santé

Ce segment devrait connaître une croissance considérable au cours des prochaines années (Piper Jaffray, 2016). Dans la finance, les dépenses consacrées aux technologies de l'information représentent en moyenne 10%, mais la très grande majorité de ces investissements concerne les systèmes informatiques existants.

Seuls 2% des investissements technologiques des banques portent sur la technologie financière (Accenture, 2016; IDC/FACTSET).