I am Article Layout

Lecture en cours: Les grandes innovations technologiques de 2018



Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers?

Février 2018

Les grandes innovations technologiques de 2018

Les technologies de l’information ont été le secteur le plus performant en 2017. Nos trois stratégies liées à l'innovation technologique ont profité de cet environnement enregistrant des performances élevées avec +2134% pour Pictet-Digital +2416% pour Pictet-Robotics et +1015% pour Pictet-Security1. Depuis le début de l’année les trois fonds résistent mieux que les actions mondiales1. Ces performances ont été alimentées par de solides fondamentaux: croissance des bénéfices amélioration des marges et augmentation des parts de marché. Selon nos gérants thématiques le marché restera porteur en 2018.

01

INTRODUCTION

D’une part, la valorisation du MSCI IT comparée à celle du MSCI World demeure en ligne avec les moyennes historiques à long terme et ne peut en aucun cas être comparée à celle de la bulle technologique de 2000.

D’autre part, la dynamique des profits du secteur devrait rester l'une des plus fortes parmi les différents secteurs au niveau mondial. 

Le secteur technologique réserve effectivement pour 2018 des opportunités de croissance, dont voici les principales. 

02

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : UTILISATION A GRANDE ECHELLE

L’année 2017 a vu la mise en oeuvre des applications à grande échelle de l’intelligence artificielle (IA) et du big data. IBM et SAP à travers Watson et Leonardo, ainsi que d'autres grands éditeurs de logiciels, ont lancé des solutions d’IA embarquée directement sur leurs platesformes. 

Ce n’est que le début. Encore et encore, les applications informatiques vont intégrer progressivement une dose d’IA et d'ici 2021, Gartner prévoit que 40% des nouvelles applications d'entreprise en contiendront [2].

PwC estime que l’IA devrait contribuer à hauteur de 15,7 billions de dollars à l'économie mondiale d'ici 2030, soit 14% du PIB mondial estimé. Sur cette somme, 40% proviendront de gains de productivité (robots, véhicules autonomes…), et 60% de l’augmentation de la consommation, stimulée par une meilleure disponibilité des produits et services [3].

La plupart des sociétés détenues par le fonds Pictet-Digital intégreront donc progressivement l’IA à leur offre. 

Pictet-Robotics est exposé à l’«hard IA», à travers les semi-conducteurs à haute puissance de calcul, nécessaires à l’IA, ainsi qu’aux fabriquants de robots. 

03

INTERNET DES OBJETS : AUTONOMIE ACCRUE PAR DAVANTAGE DE PUISSANCE DE CALCUL

L’Internet des objets (IdO) connaît une croissance spectaculaire. Gartner estime qu’il existe aujourd’hui environ 8,4 milliards d’objets connectés, soit 30% de plus qu’il y a un an [2].

Bain prédit que le chiffre d'affaires annuel dans le domaine devrait dépasser 470 milliards de dollars d'ici à 2020, et que les investissements dans le secteur devraient dépasser les 60 billions de dollars au cours des 15 prochaines années [4].

Cet essor s’appuie sur les progrès de l’IA, la capacité croissante des ordinateurs, et bientôt sur les réseaux cellulaires 5G. 

L’IA apparaîtra dans une plus grande palette d'objets, allant des assistants personnels à commande vocale, comme Amazon Echo, aux soins de santé, en passant par les robots de récolte autonomes pour aider les agriculteurs. 

Les réseaux 5G et les microprocesseurs à forte capacité auront un rôle primordial à jouer. 

Car tout appareil alimenté par l'IA, comme un drone intelligent ou un véhicule autonome, devra échanger des informations avec d’autres appareils et analyser ces échanges. IDC estime que d’ici à deux ans, 40% des calculs informatiques seront ainsi décentralisés. Ce qui nécessitera des communications et des traitements de données en temps réel, faisant de la 5G et des microprocesseurs de pointe des outils de choix. 

De plus, l’analyse des données massives générées par l’IdO va révolutionner de nombreux secteurs, comme l’industrie, la santé, les transports ou encore la gestion des villes. Une entreprise de transports, par exemple, a pu réduire le coût de gestion de sa flotte de 180 000 camions de 15 cents à seulement 3 cents par mille parcouru [5]. Le secteur de la consommation en bénéficiera selon deux vecteurs: la vente d’appareils intelligents et une meilleure connaissance du consommateur, grâce aux données générées par ces objets.  

Pictet-Security est exposé à la conduite autonome, notamment à travers les capteurs et les contrôles d'accès, ainsi qu’à la cybersécurité des terminaux.

Pictet-Digital investit dans des sociétés développant des assistants personnels, comme Amazon Echo, ou des applications à destination des objets connectés, comme la gestion de flottes de camions, ou encore les opérateurs de réseaux qui développeront le réseau 5G.

Pictet-Robotics est exposé à l’IdO par l'intermédiaire des fabricants de semi-conducteurs qui fournissent les processeurs nécessaires aux appareils connectés, ainsi que des fabriquants de capteurs à destination de la robotique industrielle, de robots et d’imprimantes 3D.

04

CLOUD : LE "BIG BUSINESS"

Le chiffre d'affaires mondial des services de cloud computing devrait augmenter de 219 milliards de dollars en 2016 à 411 en 2020 [2].

L’offre devrait être très concentrée. Gartner estime que 70% des revenus des services en nuage seront capturés par dix acteurs. Dans le segment le plus prometteur, l’IaaS (Infrastructure en tant que service), 36,6% de croissance sont attendus pour 2018, Amazon, Microsoft et Alibaba ayant déjà pris des parts de marché respectives de 44%, 7% et 3% en 2016 [2].

Pictet-Digital investit dans les plus grands fournisseurs d'infrastructures dans le nuage comme Amazon, Microsoft et Alibaba ainsi que dans les fournisseurs de logiciels basés sur le web. Pictet-Security est exposé aux services relatifs au cloud, comme la reprise d'activité après sinistre et la sécurisation des données.

05

BLOCKCHAIN : CE N'EST QUE LE DÉBUT

La technologie "blockchain" (technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe central de contrôle) permet de sécuriser les échanges, mieux que toute autre technologie selon de nombreux experts. Forrester prédit que cette technologie sera commercialisée en 2018. Les utilisateurs potentiels sont nombreux: 

  • les banques, pour les opérations de "back-office", les hypothèques, les paiements, 
  • l'industrie de la musique, pour la gestion des redevances et des droits d’auteur,
  • les services de santé, pour une gestion sécurisée des dossiers des patients,
  • l’agroalimentaire, pour une meilleure traçabilité des aliments. 

Gartner estime que 226 millions de dollars ont été dépensés par les entreprises pour des projets de "blockchain" en 2016. Et ce montant devrait atteindre plus d’un milliard de dollars en 2020, puis dépasser les 5 milliards de dollars en 2023 [2].

La technologie est actuellement trop peu développée pour générer des bénéfices dans les entreprises dans lesquelles nos fonds ont investi. Mais, grâce à l’adoption plus large des solutions "blockchain", nous devrions bientôt voir les entreprises de l’univers d’investissement de Pictet-Digital et Pictet-Security en tirer profit. Pictet-Robotics y sera exposé par le biais de ses investissements dans les microprocesseurs, car la technologie "blockchain" est gourmande en calculs. 

06

RÉALITE VIRTUELLE, AUGMENTÉE ET MIXTE : UNE CROISSANCE TRES RÉELLE

La réalité virtuelle (RV), augmentée (RA) et mixte (RM), change la façon dont les consommateurs perçoivent et interagissent avec le monde numérique.  

Ces marchés sont encore jeunes et fragmentés. Il existe de nombreuses applications novatrices dans les jeux vidéos et les vidéos sphériques à 360 degrés, mais il s’agit encore d’une niche. 

La RM, qui intègre de façon crédible des images virtuelles à la réalité, semble la technologie la plus prometteuse. Elle devrait générer des revenus importants quand elle sera démocratisée à travers des casques et des appareils mobiles.

Pictet-Digital investit dans des sociétés de jeux en ligne qui utilisent la RM, comme Nintendo avec l’application pour smartphone Pokémon Go. Le fonds a aussi investi dans des médias sociaux comme Facebook, qui développe des salons de discussion en RV, ou encore Google, Microsoft ou Samsung, qui vendent des casques de RA. 

Du côté de Pictet-Robotics, la RV est un composant clé de la robotisation de l’industrie, que ce soit à travers la virtualisation du processus industriel, le prototypage, les logiciels de conception assistée par ordinateur ou les impressions 3D.

07

INDUSTRIE 4.0 : LA RÉVOLUTION ROBOTIQUE

L'adoption des robots par les industriels continuera de suivre une voie rapide. L’Asie, dont la Chine, déjà le premier utilisateur mondial, devrait connaître la plus forte croissance. 

L'industrie 4.0 - qui relie l'usine réelle à la réalité virtuelle - jouera un rôle de plus en plus important dans la fabrication au niveau mondial. A mesure que les obstacles tels que l'incompatibilité des données entre différents systèmes seront surmontés, les fabricants intégreront les robots aux réseaux de machines à l'échelle de l'usine. 

Les fabricants de robots développent et commercialisent déjà de nouveaux modèles de services basés sur des données en temps réel collectées par des capteurs reliés à leurs robots. Réunies dans le cloud, ces données permettront aux robots d’apprendre les uns des autres, et donc beaucoup plus rapidement.  

Mais la croissance ne se limite pas au secteur manufacturier. D'ici 2019, 35% des principales organisations dans les domaines de la logistique, de la santé, des services publics, de l'agriculture et des ressources utiliseront des robots pour automatiser leurs opérations. Les entreprises de commerce électronique ne sont pas en reste: en 2018, 45% des 200 premières sociétés mondiales de commerce électronique et de commerce multicanal devraient déployer des systèmes robotiques dans leurs activités d'entreposage et de livraison de commandes [6].

Du côté des technologies habilitantes (celles qui permettent la fabrication des robots), la miniaturisation et l'intégration des semi-conducteurs ont donné naissance à des dispositifs plus petits, plus légers et plus portables comme les tablettes, les téléphones intelligents et les nouveaux dispositifs d'autoconduite et d'IdO. Cette situation, conjuguée à la numérisation accrue des activités professionnelles et de loisir, a donné lieu à d'énormes volumes de données. La création et l'analyse de ces données ont donné naissance à des systèmes d'intelligence artificielle qui ont un impact croissant sur les décisions. 

Pictet-Robotics investit dans ce thème. Pictet-Security est exposé aux entreprises qui permettent de sécuriser les transports: fabrication de clés ADAS, systèmes avancés d'aide à la conduite… 

08

PIRATAGES ET VIRUS : UN BOULEVARD POUR LES ENTREPRISES DE CYBERSÉCURITÉ

L’année 2017 a été marquée par de nombreuses violations de données à grande échelle, des piratages informatiques majeurs affectant des sociétés comme Equifax et Verizon et la propagation de virus à l’échelle mondiale comme WannaCry.

Et rien n’indique que cela va s’arrêter en 2018. Comme chaque année, les cyberattaques devraient augmenter en volume et en dangerosité. Les entreprises, les gouvernements, les organismes publics et même les partis politiques pendant leurs campagnes en seront la cible. De 2015 à 2021, le coût annuel de la cybersécurité aura probablement doublé.

La cybersécurité devra se développer principalement dans ces quatre domaines:  

  • Utilisation de l'IA 

Le rapport de McAfee le souligne: «Les adversaires emploieront certainement l'apprentissage machine (machine learning) pour soutenir leurs attaques, en tirant les leçons des réponses défensives, en cherchant à perturber les modèles de détection, et en exploitant les vulnérabilités nouvellement découvertes, plus rapidement que les défenseurs ne peuvent les corriger.» 

Il sera donc essentiel que les entreprises combinent l'apprentissage machine avec l'intelligence et l'intuition humaines. La société Darktrace utilise par exemple l'apprentissage machine pour définir le fonctionnement «normal» des réseaux, et ainsi mieux déceler les anomalies. 

  • Surveillance de l'IdO

Les objets IdO peuvent être contrôlés en grand nombre et utilisés pour des attaques de déni de service. La diversité et la forte croissance des objets IdO offriront de nombreuses opportunités de développement aux entreprises de cybersécurité. 

  • Ransomware

L'attaque WannaCry n’est que le début de cette tendance. Hélas, ce type d’attaque par un rançongiciel deviendra plus sophistiquée et plus fréquente, car très rémunératrice. Et de nombreuses entreprises vont souhaiter se prémunir plus rigoureusement contre ce type de mésaventure. 

  • Réglementation

Elle continuera d'être porteuse en matière de cybersécurité. L'application des nouvelles réglementations, comme la Protection des données en Europe, entraînera des dépenses supplémentaires. 

Pictet-Security est largement exposé à des sociétés de cybersécurité. 

09

COMPORTEMENTS D'ACHAT : INFLUENCE CROISSANTE DE LA VIDÉO

Google va lancer en 2018 un moteur de recherche spécialement adapté aux téléphones mobiles. Il s’accompagnera du déploiement des Accelerated Mobile Pages, plateforme "open source" d’outils de développement web. Ce projet, promu conjointement par de nombreux acteurs, Google en tête, vise à accélérer le chargement des pages web mobiles. 

L’impact sera important, en particulier chez les jeunes générations. L’utilisation de la vidéo domine progressivement les réseaux sociaux:

  • La vidéo donne le sentiment d’une communication plus personnelle que les messages jusque-là, privilégiés sur les réseaux sociaux. Les particuliers l’adoptent progressivement. Et les entreprises l’intègrent à leur stratégie de marketing. 
  • Le marketing de l'influenceur est en plein essor: 70% des adolescents abonnés à YouTube font davantage confiance aux opinions des influenceurs qu'aux célébrités "classiques". Les entreprises, grandes et petites, utilisent d’ailleurs de plus en plus ce canal [7]. 
10

E-COMMERCE : LA GUERRE DES BOUTONS D'ACHAT

Le e-commerce se développe sur les réseaux sociaux.

Depuis plusieurs années, Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram intègrent des «boutons d'achat» afin de permettre aux utilisateurs d’acheter directement depuis les réseaux. Jusqu’à présent, les volumes de vente ont été minimes, car la variété et la disponibilité des produits sont limitées. 

A l’automne dernier, le géant du commerce en ligne Shopify, qui permet de créer son propre magasin en ligne, offrait la possibilité de vendre à partir du réseau social Instagram. Le potentiel est important: Instagram se rapproche rapidement du milliard d'utilisateurs actifs mensuels et Shopify regroupe plus de 500 000 entreprises [8]. 

Pictet-Digital est exposé au e-commerce et aux médias sociaux, ainsi qu'à une large gamme de modèles d’affaires basés sur le web bénéficiant des stratégies mobile et vidéo.

 SDR_Performances_calendar.png

Profil de Risque et de Rendement

Ce document est à destination des investisseurs professionnels.

Pictet-Security : Risque = 5 (sur une échelle allant de 1-risque plus faible à 7-risque plus élevé)
Pictet-Digital : Risque = 6 (sur une échelle allant de 1-risque plus faible à 7-risque plus élevé)
Pictet-Robotics : Risque = 5 (sur une échelle allant de 1-risque plus faible à 7-risque plus élevé)

Cette catégorie de risque a été attribuée à la part en raison des fluctuations de cours liées à sa devise et aux investissements et à la stratégie du fonds. La catégorie de risque indiquée est basée sur des données histo-riques et peut ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de la part. La catégorie de risque affichée ne constitue pas un objectif ni une garantie et est susceptible d'évoluer dans le temps. La catégorie la plus basse n'est pas synonyme d'investissement sans risque. Le fonds n'offre aucune garantie du capital ni aucune mesure de protection des actifs.

Le fonds peut être exposé aux risques matériels suivants qui ne sont pas reflétés de manière adéquate par l'indicateur synthétique de risques, et qui peuvent avoir un impact sur ses performances:

  • Risque opérationnel : des pertes peuvent être causées, par exemple, par des erreurs humaines, des défail-lances systémiques, une valorisation incorrecte ou une garde incorrecte des actifs.
  • Risque de contrepartie : des pertes peuvent se produire lorsqu'une contrepartie ne respecte pas ses obligations liées aux instruments ou contrats, par exemple dans le cas de dérivés négociés de gré à gré
  • Impact des techniques financières : l'utilisation de l'effet de levier peut amplifier les pertes et les gains et/ou ne pas aboutir à l'exposition souhaitée.
  • De manière générale, les investissements sur les marchés émergents sont plus sensibles aux événements de risque que les investissements sur les marchés développés. Ces événements de risque peuvent inclure des modifications de l'environnement économique, politique, fiscal et juridique ainsi que des cas de fraude.
  • Les investissements en Chine continentale peuvent faire l'objet de restrictions de capital et de quotas de négociation, par exemple dans le cas des régimes QFII et RQFII. Le fonds peut rencontrer des difficultés ou des retards dans l'application de ses droits dans le cas de litiges.
  • Les programmes de négociation chinois « Stock Connect » peuvent présenter des risques supplémentaires liés au respect des droits de propriété, à la compensation, au règlement, à des quotas de négociation et à des problèmes opérationnels.

Recommandation: ce fonds pourrait ne pas convenir aux investisseurs qui prévoient de retirer leur apport dans les 7 ans

Pictet-Security : Part I EUR : Frais courants = 1.21% (au 31 décembre 2017) | Frais de gestion : 0.80%
Pictet-Digital : Part I EUR : Frais courants = 1.21% (au 31 décembre 2017) | Frais de gestion : 0.80%
Pictet-Robotics : Part I EUR : Frais courants = 1.19% (au 31 décembre 2017) | Frais de gestion : 0.80%

La stratégie n’est pas gérée selon un indice de référence, ni influencée par un tel indice. L’indice MSCI World n’est pas un indice de référence mais un indicateur de comparaison représentatif du marché actions monde (d’autres indices équivalents tels que le MSCI ACWI sont également appropriés).Compte-tenu de son approche d’investissement thématique, l’univers de la stratégie est plus concentré que celui des indices mondiaux. En revanche il peut contenir des titres non compris dans l’univers constitutif de ces indices car il n’est pas limité en termes de secteur géographique et de taille de capitalisation.

Sources

[1] Pictet AM, du 31.12.2016 au 31.12.2017 et du 29.12.2017 au 12.02.2018 performances en euros des parts I-EUR, nettes de frais
[2] Gartner 2018 Tech Forecast.
[3] Price Waterhouse, Sizing the price, juillet 2017
[4] Bain
[5] Forbes, 26.09.2017
[6] IDC top ten predictions in Robotics 2017-2020
[7] influencermarketinghub.com, Google-commissioned Ipsos Connect, "The Youtube Generation Study", U.S. Novembre 2015
[8] Shopify, août 2017