I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers?

Février 2018

Wood Street ne dort jamais

Le prix du bois est en forte progression: +56% pour le bois de sciage aux Etats-Unis et +53% pour la pâte à papier en Europe depuis le début de l’année 2017 [1].

Sur la période, le fonds Pictet-Timber a progressé de 12,33%, à comparer avec les 4,49% du MSCI World [2]. 
Prix du bois de sciage aux Etats-Unis et de la pâte à papier en Europe
201802_timber_pateapapier_vs_prixdubois.png

Source: Bloomberg, en dollar US, 31.01.2018

Ces hausses sont justifiées par les fondamentaux économiques. Et les valeurs du bois devraient continuer d’en bénéficier. 

Pourquoi? 

L'IMMOBILIER AMERICAIN, GROS CONSOMMATEUR DE BOIS DE SCIAGE

L’immobilier américain, gros consommateur de bois, se redresse. Selon nous, les perspectives restent excellentes. 

La croissance américaine bat son plein. L’indicateur publié par la Fed d’Atlanta pointe vers une croissance de 4% au premier trimestre 2018 [3]. Le moral des promoteurs, mesuré par le NAHB, retrouve les niveaux d’avant crise. 

Les mises en chantier ont encore une marge de progression importante. Leur nombre est inférieur à la moyenne sur 40 ans et, en raison de la crise immobilière de 2008, il existe un retard important au niveau des constructions. 

«Le niveau de production actuel suffit à peine à répondre à la demande de logements neufs découlant des données démographiques, et ce sans tenir compte de la production nécessaire au remplacement des maisons vétustes ou détruites», explique Christoph Butz, co-gérant du fonds Pictet-Timber.

mises en chantier et indice nahb
201802_timber_permisdeconstruire_vs_indicenational.png

Source: Bloomberg

age median des logements aux etats-unis
201802_timber_agemoyen.png

Source: Bloomberg, logements occupés par leurs propriétaires, Census Bureau, 2015 American Housing Survey

LA CELLULOSE, UN CARBURANT DE LA REPRISE MONDIALE

La croissance mondiale devrait encore progresser en 2018. 

La reprise du commerce international se traduit par une augmentation de la consommation d’emballages. La hausse du revenu disponible, notamment dans les pays émergents et en Chine, soutient les dépenses consacrées aux produits d'hygiène à base de cellulose.

Reprise des exportations depuis les pays émergents
201802_timber-exportationsemergentes.png

Source: Pictet Asset Management

WOOD STREET NE DORT JAMAIS

Le déséquilibre entre offre et demande de produits sylvicoles ne cesse de s’accroître. 

Inexorablement, les surfaces sylvicoles sont réduites au profit des villes et des surfaces agricoles. 

L’offre se réduit donc régulièrement.
Les dernières années ont vu une accélération de ce phénomène. Les incendies aux Etats-Unis et la propagation du bostryche, insecte dévastateur, au Canada ont encore réduit l’approvisionnement sur le continent américain. Le Canada, principal fournisseur des Etats-Unis, devrait atteindre un plafond de production au cours des prochaines années. 

De plus, des restrictions au niveau des importations pèsent sur l’offre: taxes sur les importations américaines de bois de santal canadien, interdiction par les Etats-Unis des importations de papier recyclé chinois. 

Enfin, dans des régions où le bois est abondant, comme le sud-ouest des Etats-Unis, les scieries sont dépassées par une demande croissante. 

PICTET-TIMBER, TABLEAU DE PERFORMANCE
201802_timber_pef_calendar.png

Source: Picte Asset Management, Pictet-Timber part I EUR, performances nettes de frais en euros. Indice MSCI World

Ce document est à destination des investisseurs professionnels.

Les performances sont  en euros nettes de frais de gestion, dividendes réinvestis et basées sur les valeurs liquidatives officielles.

La performance historique n’est pas représentative des performances futures. Les données relatives à la performance n’incluent ni les commissions, ni les frais prélevés lors de la souscription à des ou du rachat de parts. La valeur et les revenus d’un investissement peuvent fluctuer à la hausse ou à la baisse, et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas la totalité du montant initialement investi.

Echelle de Risque = 6 (sur une échelle allant de 1-risque plus faible à 7-risque plus élevé)
La durée d'investissement recommandée est 7 ans.

Le fonds peut être exposé aux risques matériels suivants qui ne sont pas reflétés de manière adéquate par l'indicateur synthétique de risques, et qui peuvent avoir un impact sur ses performances : risque opérationnel, risque de contrepartie, l’impact des techniques financières, risques liés aux investissement sur les marchés émergents et tout autre risques liés aux marchés actions de manière générale (liste des risques à prendre dans le DICI sans besoin de les détailler)
Les facteurs de risque sont décrits dans le prospectus du fonds. Aussi n’est-il pas prévu de les reproduire ici dans leur intégralité.

Nom du fonds: Part I EUR : Frais courants = 1.21% (au 31.01.2017) | Frais de gestion : 0.80%

La stratégie n’est pas gérée selon un indice de référence, ni influencée par un tel indice. L’indice MSCI World n’est pas un indice de référence mais un indicateur de comparaison représentatif du marché actions monde (d’autres indices équivalents tels que le MSCI ACWI sont également appropriés).Compte-tenu de son approche d’investissement thématique, l’univers de la stratégie est plus concentré que celui des indices mondiaux. En revanche il peut contenir des titres non compris dans l’univers constitutif de ces indices car il n’est pas limité en termes de secteur géographique et de taille de capitalisation.