I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Avril 2018

Agriculture hors-sol: l’agriculture prend de la hauteur

Faire pousser des cultures sans utiliser de terre peut aider à nourrir une population mondiale croissante à un moment où la superficie des terres arables est en baisse.

En Europe, voir un tracteur traverser un champ est plutôt fréquent.
Agriculture verticale
VerticalFarming_EN.jpg

Source: Dickson Despommier «The Vertical Farm» (La ferme verticale), Zoubeir Azouz Architecture, Technologist Magazine 2015

Près de la moitié de la surface totale des 28 pays de l’UE est consacrée à l’agriculture1. Toutefois, la probabilité que vos légumes n’aient pas du tout eu besoin de terre pour pousser est en hausse, tout comme l’agriculture hors-sol.

Bien que l’agriculture hors-sol n’ait obtenu que récemment une certaine reconnaissance, le concept existe depuis assez longtemps. Dès le XIXe siècle, des scientifiques ont affirmé que les plantes pourraient peut-être pousser sans nécessiter de terre. Ils avaient été devancés par les Aztèques, qui avaient construit des fermes flottantes en mer et, au XIIIe siècle, par les Chinois, qui avaient fait de même avec des jardins.

Il est possible, avec les techniques et équipements adaptés, de faire pousser des plantes dans l’eau, voire dans un brouillard. L’application d’une solution de nutriments directement sur les racines d’une plante dans un environnement contrôlé permet à un agriculteur de s’assurer que la croissance de la plante est toujours optimale2. Elle est ainsi plus productive.

L’hydroponie, une méthode habituelle d’agriculture hors-sol, est principalement utilisée pour cultiver des tomates, des salades, des concombres, des poivrons et des herbes aromatiques. Toutefois, la technique peut théoriquement s’appliquer à toutes les cultures.

Moins de terres arables, plus de bouches à nourrir

Le recul des terres arables est un autre facteur important de la montée de l’agriculture hors-sol. Au cours des quatre dernières décennies, la surface mondiale totale adaptée à l’agriculture a reculé d’environ un tiers3. L’érosion et la pollution sont les deux principales causes de la perte de terres agricoles, deux phénomènes que l’on a attribués au réchauffement climatique. Malgré l’intensification des efforts dans la lutte contre le réchauffement climatique, il faudra encore des années pour mettre fin au déclin des terres arables.

Cependant, grâce à la mise au point de techniques agricoles plus efficaces, les agriculteurs sont parvenus à augmenter le volume de leur production. C’est particulièrement important compte tenu la croissance de la population mondiale. L’Organisation des Nations Unies prévoit que le nombre d’habitants sur Terra passera d’environ 7,6 milliards aujourd’hui à 8,5 milliards en 2030, et d’ici à 2050, nous serons près de 10 milliards4. «L’agriculture hors-sol peut jouer un rôle significatif dans l’alimentation d’une population en croissance», explique Marie-Laure Schaufelberger, Spécialiste produit pour le fonds Pictet-Nutrition.

L’agriculture hors-sol peut jouer un rôle significatif dans l’alimentation d’une population en croissance.

Marie-Laure Schaufelberger, Spécialiste produit

L’importance croissante de la chaîne alimentaire

L’un des principaux avantages de l’agriculture hors-sol est la possibilité d’extension à la verticale, qui permet d’économiser de l’espace. En superposant plusieurs couches de plantes les unes sur les autres dans des planteurs spéciaux, les rendements au mètre carré sont beaucoup plus élevés que ceux de l’agriculture traditionnelle. En outre, les parasites et les maladies pourraient ainsi poser moins de problèmes.

Il est possible d’installer des serres pratiquement partout, à la différence de l’agriculture traditionnelle en raison de ses limitations environnementales. «Des initiatives à petite échelle se développent», affirme Schaufelberger. «Toutefois, ce sont les grands projets qui ont le plus d’effet sur l’économie agricole. L’an dernier, la plus grande ferme verticale au monde a ouvert dans un entrepôt du New Jersey, aux États-Unis. Sa capacité de production annuelle est proche du million de kilogrammes de légumes, sans avoir besoin de terre, de pesticide ou de la lumière du soleil. Les connaissances que nous tirons de ces projets rendront possible la construction d’installations encore plus grandes, et permettront à l’agriculture hors-sol de jouer un rôle majeur dans la chaîne alimentaire.»

 

Cet article fait partie d’une série sur la thématique du #VivreMieux. Cette thématique compte quatre fonds d’actions globales gérés de manière active.
En s’appuyant sur les tendances structurelles qui façonnent notre monde, nos gérants de fonds cherchent à générer une performance notable, ajustée au risque, sur le long-terme.

Découvrez nos solutions d’investissement pour investir dans la thématique du #VivreMieux.