I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Institutionnels & Entreprises ou pour Investisseurs particuliers?

Mai 2016

60 secondes avec Hans Peter Portner

Hans Peter Portner responsable de la gestion thématique présente le fonds Pictet-Global Megatrend Selection et son analyse de marché.

Retour en arrière

HPP. Pour moi, la plus grande surprise de ces derniers mois a été la vitesse à laquelle l’optimisme des investisseurs vis-à-vis des valeurs de la santé s’est dégradé. Cette situation s’explique essentiellement par deux facteurs. Premièrement, la prime de risque du secteur s’est envolée quand Hillary Clinton a commencé à critiquer les prix élevés pratiqués sur les médicaments. Deuxièmement, de nombreuses transactions à visée fiscale ont dû être abandonnées, l’administration américaine commençant à limiter ces opérations qui ont pour seul objectif d’optimiser le taux d’imposition. Les valeurs liées au secteur de la santé ont naturellement décroché.

Les gagnants et les perdants

HPP. La bonne surprise est venue du redressement des fondamentaux de certaines valeurs émergentes. Sabesp, le fournisseur d’eau de Sao Paolo, en constitue un bon exemple. La prime de risque des actions brésiliennes a baissé alors que la destitution de la présidente Dilma Rousseff semble très probable. De plus, la consommation d’eau a augmenté après la forte sécheresse de 2015. Depuis le début de l’année, l’action a ainsi grimpé de 60%. L’eau appartient certes à la «vieille économie», mais ne possède aucun substitut. Sans eau, pas de vie.
Inversement, nous pouvons vivre sans certains marchés et services de la «nouvelle économie». Beaucoup d’entreprises cotées en bourse ne sont pas à la hauteur de leurs promesses. Citons Twitter par exemple, qui peine à monétiser sa vaste base d’utilisateurs et dont l’action a chuté de 39% depuis le 1er janvier. L’entreprise peine à monétiser sa vaste base d’utilisateurs.

Sur mon radar

HPP. Les cours du pétrole sont actuellement au plus bas, ce qui soutient les valeurs liées aux matières premières et entraîne un regain d’optimisme vis-à-vis des marchés émergents. Ceux-ci recèlent de belles opportunités, nous avons donc commencé à augmenter notre exposition aux émergents.

Dans un contexte de morosité économique mondiale, le fonds Pictet-Global Megatrend Selection a le vent en poupe. Nous investissons dans des thèmes portés par plusieurs mégatendances fortes, synonymes de perspectives de croissance à long terme, indépendamment de la phase du cycle économique dans laquelle nous nous trouvons. Les mégatendances telles que l’accent mis sur la santé ou l’évolution démographique assurent, de manière générale, des taux de croissance et des marges stables et supérieurs à la moyenne aux entreprises qui y sont exposées.

Sur une note plus personnelle

© Pictet Asset Management 2016