Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers?

Marchés Emergents

Emerging Market Monitor: l’heure du rebond pour les devises des marchés émergents?

L’heure de la contre-attaque pour les devises des marchés émergents?

Février 2019

Patrick Zweifel, Chief Economist

Selon nos indicateurs avancés, le ralentissement de la croissance des marchés émergents sera beaucoup moins prononcé que dans les pays développés. Cet écart de croissance en faveur des marchés émergents soutient la reprise de leurs devises.

Cette sensation désagréable...

Même si elle reste dans le vert à 2,1%, la croissance des pays développés est orientée à la baisse (voir le graphique de gauche). Notre indicateur avancé laisse entendre qu’elle pourrait baisser davantage au cours des mois à venir. 
Nous observons une tendance comparable sur les marchés émergents, mais la croissance part d’une base plus élevée de 4,2% et la décélération sera moins forte.
Fig. 1A: Indicateur avancé d’activité des marchés développés et croissance du PIB réel / Fig. 1B: Indicateur  avancé d’activité des marchés émergents* et croissance du PIB réel 
Figure1.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Données sur le PIB réel des marchés développés (MD) de janvier 1998 à août 2018. Données sur le PIB réel des marchés émergents (ME) de janvier 1996 à août 1998. Données des indicateurs avancés des marchés développés et émergents au 31 décembre 2018.
* L’indicateur avancé des marchés développés (à gauche) est la moyenne pondérée des indicateurs avancés de 14 pays. L’indicateur avancé des marchés émergents (à droite) est la moyenne pondérée des indicateurs avancés de 24 pays.

Bienvenue dans une nouvelle réalité...

Dans le graphique ci-dessous, nous passons en revue toutes les périodes depuis 1994, où l'écart de croissance a favorisé les marchés émergents, afin de repérer les leçons à tirer du passé.
FIG. 2: Différentiel de croissance émergents/développés: période où la croissance des marchés émergents dépassait celle des pays développés 
Figure2.png
Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Données des indicateurs avancés au 31 décembre 2018.

Il y a trois types de situations où la croissance des marchés émergents (ME) est supérieure à celle des marchés développés (MD): 

  1. Les deux chutent, mais le ralentissement de la croissance des marchés émergents est moins prononcé (barres rouges)
  2. La croissance du PIB des marchés émergents est en hausse tandis que celle des marchés développés recule (barres grises)
  3. Les deux montent, mais celle des marchés émergents augmente plus rapidement (barres vertes)

Nous nous trouvons actuellement dans le premier cas.

Quelles sont les implications pour les actifs des marchés émergents?

Nos recherches montrent que dans ces trois situations, les actions des marchés émergents ont toujours surperformé celles des marchés développés, tandis que les spreads des obligations souveraines des pays émergents libellées en dollar se sont resserrés. 
Sans surprise, les actions et les obligations des marchés émergents affichent leurs plus fortes surperformances dans la troisième situation, lorsque la croissance est forte dans tous les secteurs. Cependant, en ce qui concerne les devises des marchés émergents, la meilleure conjoncture est généralement la première, celle que nous vivons actuellement.
FIG. 3: Performance des marchés lorsque la croissance des ME est supérieure à celle des MD
Figure3.png
Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream, février 2019. * Moyenne de 31 devises. ** Les données pour ce type de dynamique excluent la dernière phase (depuis janvier 2018). Performance de marché annualisée et moyenne sur différentes périodes incluses  pour chaque phase. Toute différence apparente dans les chiffres est due aux arrondis.

Peut-on donc s'attendre à ce que les devises des pays émergents se comportent bien?

Nous observons qu’au cours des périodes correspondant au premier cas survenues ces 20 dernières années, les devises des marchés émergents se sont toujours appréciées face au dollar US, à l'exception de la période actuelle. Elles ont toutefois connu une légère reprise ces derniers mois, et nous prévoyons que cette tendance haussière se poursuive.
FIG. 4: Principales devises des marchés émergents* vs USD et phases de différentiel de croissance du PIB ME/MD
Figure4.png
Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Données de change en janvier 2019. * Moyenne non pondérée de 23 devises.

Pouvons-nous nous attendre à la fin de sept années de marché baissier pour les devises des pays émergents?

La conjoncture macroéconomique des périodes où les devises des marchés émergents ont rebondi nous offre des indices supplémentaires.

Attention au rebond des matières premières

Toutes les périodes ont été marquées par un recul de la croissance des États-Unis, une chute des taux américains à 10 ans et une croissance raisonnable des exportations des pays émergents, conditions qui sont aujourd'hui en place.

La récente faiblesse des cours des matières premières, qui étaient généralement solides dans toutes les autres périodes, fait figure d’exception. Là encore, le rebond de 11% de l’indice de matières premières S&P GSCI depuis le début de l’année nous permet cependant d’afficher un certain optimisme1.

Nous avons donc des raisons de croire que les devises des marchés émergents sont finalement sur la voie de la reprise.

Fig. 5: Indicateurs macroéconomiques mondiaux lorsque la croissance des ME est supérieure à celle des MD

Les matières premières sont-elles sur le point de rebondir?

Figure5.png
Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Cours des matières premières jusqu’à janvier 2019.
Stéphane Couturier pour Pictet

REVUE DE MARCHÉ

DONNÉES DE REVUE DE MARCHÉ

31.01.2019

données de marché
Source: Datastream, Bloomberg, données au 31.01.2019 et en USD. Les indices des actions sont indiqués sur la base d’un dividende net réinvesti; les indices des matières premières et obligations sont indiqués sur la base du rendement total. L’évolution des taux de change est traitée comme le calcul de la performance sur la base des taux de change. *L'indice Chinabond Composite est lié à l’indice Bloomberg Barclays China Composite depuis le 31.12.2018