ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Placements

Qu’est-ce qu’un portefeuille financier : 5 éléments pour le comprendre

Novembre 2020

Pourquoi en créer un, que peut-il contenir et quels en sont les différents types de gestion ?

Un portefeuille financier est l’ensemble des actifs financiers que détient une personne ou une institution. Voici cinq éléments pour mieux comprendre de quoi il s’agit.

Que peut-il contenir ?

Un portefeuille contient des actions, des obligations, des matières premières, des liquidités, des fonds et des polices détenus par un investisseur. Il peut également être constitué de titres non négociables, tels que des œuvres d’art ou des investissements privés. La part de chacun de ces éléments doit être modulée conformément aux objectifs financiers de l’investisseur.

Allocation des actifs et risque

Le portefeuille reflète l’appétit pour le risque de l’investisseur ainsi que son horizon temporel et ses objectifs. L’allocation des actifs, c’est-à-dire la pondération et la valeur monétaire des instruments financiers inclus dans le portefeuille, influence la relation entre le rendement et le risque. Une bonne diversification des investissements fait baisser le niveau de risque d’un portefeuille par rapport à un investissement dans une seule classe d’actifs ou un seul titre.

Pourquoi créer un portefeuille financier

La création d’un portefeuille financier émane du besoin de diversifier ses investissements afin de réduire les risques de pertes. Les investisseurs doivent également tenir compte de l’aspect temporel de leur investissement, à savoir la durée pendant laquelle l’investisseur renonce à utiliser son capital dans le présent afin de l’investir et obtenir un rendement dans le futur. 

Qui gère le portefeuille financier

Le portefeuille est détenu directement par l’investisseur et la gestion peut être assurée par un professionnel de la finance, une banque, un fonds ou d’autres institutions financières.

Comment le gérer

La gestion du portefeuille peut se faire de manière active ou passive. La gestion active consiste à modifier fréquemment l’allocation des actifs afin d’obtenir une performance supérieure à celle de l’indice de référence. Par opposition, la gestion passive consiste à suivre un indice de référence (appelé « benchmark ») : l’investissement suivra dès lors le résultat de cet indice.