I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Mars 2020

La gestion thématique a 25 ans, le mot d’Hervé Thiard

Il y a 25 ans Pictet inventait la gestion thématique … sans le savoir.

1995, Pictet décide de proposer à ses clients d’investir dans la recherche de solutions pour soigner les maladies graves. Pour accueillir tout type d’investisseur, une Sicav grand public est créée. Le fonds Pictet-Biotech était né.
Ce qui aurait pu rester une niche pour investisseur sophistiqué était en réalité l’expression d’une toute nouvelle manière de penser l’investissement que l’on pourrait résumer ainsi « Asseyons-nous un moment, regardons le monde évoluer et essayons de comprendre pourquoi ».

Bien sûr nous ne prétendions pas percer tous les mystères du monde mais au moins avons-nous pu identifier quelques-unes des grandes forces qui le façonnent et ce, durablement.
Ces forces se nomment démographie, accélération, innovation, dématérialisation, économie de réseaux, globalisation… Rien de très révolutionnaire en vérité, mais notre bon sens nous disait que ces grandes forces soutiendraient certains segments de l’économie mais pas d’autres.
Situé à la croisée de plusieurs forces très puissantes comme le vieillissement de la population et l’accélération du progrès technologique, notre Pictet-Biotech était promis à un bel avenir. Les investisseurs n’ont pas été déçus. Ni les entreprises de biotechnologies d’ailleurs qui ont vu leur activité intéresser un public plus large.

Il y a 25 ans c’est vrai, nous ne parlions pas encore de gestion thématique pour définir les fonds Biotech ou Water, mais quelle importance ? Ce qui était formidable en revanche c’est que nous avions trouvé un moyen très efficace pour canaliser et diriger les investissements là où ils sont le plus utiles. Financer les meilleurs acteurs de la santé ou les producteurs d’énergies renouvelables rentables, c’est autrement plus intéressant que de jeter une pièce au hasard sur un indice.

Utilité, responsabilité, sens, la gestion thématique peut offrir tout cela et c’est bien ce que nous voulions.
Aujourd’hui la gestion thématique de Pictet AM, c’est 40 milliards d’euros, 40 gérants, 14 stratégies et surtout le financement de sociétés qui apportent des réponses aux défis de nos sociétés : épuisement des ressources, pollution, maladie, dérèglement du climat, vivre ensemble …

"Je crois que cela valait la peine de s’asseoir un moment".