I am Article Layout


Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers?

Investir dans le bois

Février 2021

Pictet-Timber : l'or brun

Sur un an, le fonds Pictet-Timber surperforme largement les actions mondiales, avec une progression de 17.41% contre 6.43% pour le MSCI World*. Nous pensons que cette tendance devrait se prolonger.

Forte demande

Aux Etats-Unis les mises en chantier de maisons de particuliers ont retrouvé leurs niveaux de 2006, poussant les prix du bois de sciage à la hausse. 

Le prix du bois de sciage devrait rester soutenu dans les années qui viennent, ceci pour plusieurs raisons :

  1. La reprise en K de l’économie américaine obligera la FED à rester accommodante sur une longue période. L’accessibilité financière de l’immobilier résidentiel américain, déjà bonne, sera longtemps portée par des taux bas. 
  2. Le nombre de nouvelles constructions a été faible aux Etats-Unis après la grande crise financière de 2008. Il y a un manque d’inventaires. Le stock de maisons à vendre aux Etats-Unis n’a d’ailleurs jamais été aussi bas.  
  3. Les compagnies nord américaines exportent entre 0% et 20% de leur production à l’étranger et l’immobilier mondial est en plein boom2.
  4. Le travail à la maison s’installera progressivement dans les modes de vie, créant un besoin de surface supplémentaire pour les familles. 
US : Ventes de maisons existantes

Source: Pictet Asset Management, CEIC; Refiniv 

US : Inventaires de maisons individuelles

Source: Pictet Asset Management, CEIC; Refiniv

Le prix de la pâte à papier a baissé au cours des trois dernières années. La demande asiatique est aujourd’hui en train de reprendre fortement et les prix repartent à la hausse. La croissance chinoise devrait rebondir très fortement cette année, apportant un soutien au marché. A plus long terme, la demande en produits d’hygiène augmentera avec l’enrichissement des pays émergents. Par ailleurs, le commerce électronique continue de progresser, portant la demande en carton. La lutte contre la pollution plastique pousse les entreprises à offrir des produits de subsitution en bois. 
Demande chinoise de pâte à papier

Source: Bloomberg

Un rendement régulier qui protège contre l'inflation

La croissance de la forêt est de l’ordre de 2 à 3% par an2. Par ailleurs, les forêts s’échangent généralement à des prix inférieurs aux volume de bois présent sur le terrain. Enfin, on peut naturellement estimer qu’en tant que bien réel, une forêt est une protection intéressante contre l’inflation. 

En langage actuariel, ces trois points indiquent que les forêts offrent des taux beaucoup plus élevés que les obligations à taux fixe ou indexées sur l’inflation et pourtant s’achètent en dessous du pair. Les entreprises de sylviculture s’appuient donc sur des rendements naturels élevés. 
 

Capturer du CO2

Les forêts stockent du CO2 et permettent de ralentir le réchauffement climatique. Hélas, les surfaces forestières disparaissent à grande vitesse. Le dernier rapport de WWF est alarmant. En 2019, la surface des forêts tropicales s’est réduite de l’équivalent de 30 terrains de football à la minute. En 50 ans, 17% de la surface des forêts amazoniennes a disparu3

Une gestion durable des forêts, telle que le pratiquent les sociétés détenues dans le fonds, permet de lutter contre le réchauffement climatique. D’une part, elle permet de stabiliser ou d’augmenter les surfaces forestières d’une région. D’autre part, les produits en bois qui en sortent, charpentes, ameublement, sont en eux-mêmes des produits de stockage de CO2 et se substituent à des matériaux dont la fabrication a produit du CO2.