I am Article Layout

Lecture en cours: Emerging Markets Monitor



Sélectionnez votre profil:

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers?

Septembre 2017

Emerging Markets Monitor

Une sélection mensuelle de graphiques et de données concernant les pays émergents.

01

Ce qui a attiré notre attention

Intégrer le risque politique
Patrick Zweifel, Chief Economist Septembre 2017
Intégrer le risque politique
Patrick Zweifel, Chief Economist Septembre 2017
Les obligations d’entreprise des marchés émergents: encore une source de rendement
Alain-Nsiona Defise, Head of Emerging Corporates Janvier 2017

L'inflation basse des marchés émergents est de bon augure pour les obligations nominales et les actifs plus risqués

L'inflation agrégée des marchés émergents est tombée à 3% en juillet, son niveau le plus bas depuis le début des années 1970. La chute est due principalement aux pays exportateurs de matières premières, dont l'inflation moyenne a baissé de 10% en août 2015 à 4,4% en juillet 20171.

pays Emergents : inflation et politique monetaire
EMMonitor_201709_graph_1.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Données d’inflation des marchés émergents de janvier 2000 à juillet 2017. Taux définis par la politique monétaire de janvier 2000 à août 2017. * 30 principaux indices des prix à la consommation et 26 taux de référence des banques centrales, pondérées par les PIB.

Une inflation limitée dans la plupart des pays

Près de 70% des pays émergents ont vu leur inflation baisser les six derniers mois de manière plus significative, et 78% d’entre eux affichent actuellement une inflation inférieure à l'objectif fixé par leur banque centrale.

Sur les 5 marchés présentant une inflation supérieure à leur cible, seuls 2 sont significativement supérieures: celles de la Turquie et du Mexique (voir la section «Focus» pour en savoir plus sur ce dernier). En conséquence, ces pays ont affiché des taux élevés pour juguler les pressions inflationnistes.

PAYS emergents : inflation et objectifs des banques centrales
La majorité des économies émergentes en ligne avec leur objectif.
EMMonitor_201709_graph_2.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Données au 31/08/2017.

Les pressions inflationnistes devraient rester limitées dans les économies émergentes

Parmi les quatre principaux vecteurs d'inflation, nous nous attendons à ce que trois d’entre eux restent limités. Le quatrième – le prix des matières premières - est difficile à prévoir actuellement et constitue le principal risque.
les quatre principales sources d'inflation

Le prix des produits de base constitue le risque principal.

EN inflationary pressures

*Source: Illustré par la Courbe de Philips, qui modélise la relation entre l’inflation et le chômage.

Un regard plus attentif sur la courbe de Philips

Le taux de chômage des pays émergents est très proche de son plus bas de 5,9%2, et les tensions sur le marché du travail sont souvent inflationnistes. Cependant, la Courbe de Philips, qui modélise la relation entre l'inflation et le chômage, montre que la courbe des marchés émergents entre 2010 et aujourd'hui est plus plate que celle entre 2000 et 2009.

En d'autres termes, nos calculs montrent que la réponse de l'inflation à une baisse du chômage est maintenant plus de trois fois inférieure à celle de 2000-2009.

pays emergents : courbe de philips

Un taux de réponse plus plat...

EMMonitor_201709_graph_4.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream, données à juin 2017.

Quelle signification pour les investisseurs sur les marchés émergents?

Cet environnement d'inflation faible et en recul (Régime 4 dans le tableau ci-dessous) devrait être favorable aux obligations nominales des marchés émergents.

Les pays émergents où l'activité économique s'améliore devraient passer au Régime 1 et constituer une toile de fond attrayante pour les actifs plus risqués tels que le high yield et les actions.

 ACTIFS LES PLUS PERFORMANTS SELON LE CYCLE D'ACTIVITÉ
four regime indicator

Source: Pictet Asset Management, Septembre 2017.

02

Bilan de santé des pays émergents

L’activité des marchés émergents reste bonne

Notre indicateur principal d’activité des marchés émergents3 montre toujours un rythme de croissance de 4,7%4 cette année, malgré une légère baisse ce mois-ci.
La croissance globale du PIB réel des marchés émergents s'est accélérée au deuxième trimestre pour le quatrième trimestre consécutif, son rythme le plus rapide depuis plusieurs années.

La production industrielle émergente a augmenté en juillet pour atteindre son rythme le plus rapide depuis plus de quatre ans.
L’indice des directeurs d’achat (PMI) agrégé pour les marchés émergents a également augmenté pour atteindre son niveau le plus élevé depuis plus de quatre ans, indiquant une croissance de la production industrielle de 5,8%4.

INDICATEUR AVANCE ET PIB (graphique de gauche) / PMI ET PRODUCTION INDUSTRIELLE (graphique de droite)
EMMonitor_201709_graph_6.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream.
Graphique de gauche: indicateur principal des pays émergents de janvier 2011 à juillet 2017. PIB de janvier 2011 à mai 2017. * Moyenne pondérée par le PIB de 24 indicateurs principaux de pays. ** pondéré par rapport PIB réel de 30 pays.
Graphique de droite: PMI des marchés émergents de janvier 2011 à août 2017. Production industrielle de janvier 2011 à juillet 2017. * 24 PMI manufacturiers pondérés par le PIB. ** 31 productions industrielles pondérées par le PIB.

03

Focus: le Mexique

Par Anjeza Kadilli, économiste

Le Mexique semble avoir gagné la bataille contre l’inflation

The Soumaya Museum in Mexico City

Le Musée Soumaya (sur la gauche) à Mexico 

L'inflation a augmenté en 2016 en raison d’une dépréciation temporaire de la monnaie. Mais elle a vraisemblablement atteint un sommet et devrait ralentir rapidement au cours de l’année prochaine. Cela s'explique en grande partie par le fait que la banque centrale du Mexique réagit de manière préventive et agressive à la hausse des taux.
INFLATION, TAUX DIRECTEUR ET OBJECTIF D’INFLATION
EMMonitor_201709_graph_7.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Données à fin août 2017.

La croissance du Mexique devrait s'accélérer en 2018

Malgré l'élection de Donald Trump en 2016, l'économie du Mexique s'est révélée plus résistante que prévu, dépassant celle des Etats-Unis. La consommation domestique a constitué un facteur important, aidée par des conditions de marché du travail hautement favorables, des transferts de fonds importants des Etats-Unis et le retour de la confiance des consommateurs.

La croissance devrait atteindre 2% en 2017, avec une légère accélération pour l'année prochaine.

croissance du mexique et des etats-unis
EMMonitor_201709_graph_8.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream. Croissance du PIB mexicain et américain au deuxième trimestre 2017, croissance potentielle du PIB mexicain au quatrième trimestre 2017.* Diverses prévisions: croissance de l'inflation hors production industrielle, filtre HP, population en âge de travailler.

Des progrès constants pour améliorer les fondamentaux du pays

Les autorités ont fait de nombreux efforts pour réduire le déficit budgétaire et juguler la dette publique. La restructuration de Pemex, entreprise pétrolière publique, l’an dernier devrait par ailleurs générer des économies équivalant à 0,5% du PIB. Les efforts ont ainsi été payants avec un relèvement des perspectives à «stable» par Standard & Poor's et Fitch.

Comme l'illustre le graphique «» dans notre édition de juillet, le Mexique a mis en place 80% des recommandations de l'OCDE en 2015 et 40% en 2016 (taux de mise en œuvre toujours parmi les plus élevés des pays émergents).

 

SOLDE BUDGÉTAIRE DU MEXIQUE (EN % DU PIB)
EMMonitor_201709_graph_9.png

Source: Pictet Asset Management, CEIC, Datastream, données au deuxième trimestre 2017.

04

Evolution des marchés

Par David Chatterjee, Senior Investment Manager

Les actions mexicaines résistent bien

Suite aux élections américaines, les actions mexicaines sont tombées d’environ 20% en quinze jours. Depuis lors, le marché a regagné environ 35% après le recul des craintes concernant l'impact de l’élection de Trump sur les relations entre les Etats-Unis et le Mexique.
Le rebond: le Mexique après les élections américaines de 2016
EMMonitor_201709_graph_10.png

Source: Bloomberg, données au 04/09/2017

Nous pensons que le secteur bancaire est attractif en raison de la faible pénétration des crédits

Bien que vigilants concernant les développements politiques, nous surpondérons le marché mexicain, en mettant un accent particulier sur le secteur bancaire. Le Mexique se distingue par une pénétration du crédit très faible par rapport à ses principaux concurrents.
TAUX DE PÉNÉTRATION DU CRÉDIT
EMMonitor_201709_graph_11.png

Source: JP Morgan, INEGI, CNVB (les données mexicaines incluent les SOFOMES (entreprises de services financiers au Mexique) détenues par les banques). Données à fin 2016.

05

Données de marché

donnes clefs

Au 31/08/2017

Market data

Source: Datastream, Bloomberg, données au 31.08.2017 en dollars US. Les indices actions sont basés sur un dividende net réinvesti. Les indices obligataires et des biens sont exprimés sur la base du rendement total. L’évolution des taux de change est traitée comme un calcul de performance basé sur les taux de change.